communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Maison et décoration
> Les principaux styles de jardin

Les principaux styles de jardin


Le jardin à la française

Issus des jardins nobles dans nos châteaux royaux du XVIème siècle, le jardin à la française se caractérise par la régularité de ses contours, voir la rigidité, ainsi qu’une omniprésence d’éléments symétriques. Plans d’eau et éléments géométriques s’intègrent à la nature environnante, tout en tranchant par la régularité et la précision des délimitations des espaces. On construira donc le jardin sur un axe de symétrie centrale, et l’on prendra soin d’entretenir avec soin la régularité dans une nature domptée. Le taille haie est ici aussi indispensable que la tondeuse à gazon qu’il faudra utiliser de façon régulière (www.tondeuses.fr).

Le jardin à l’anglaise (ou jardin paysager) Là aussi, un soin particulier à l’entretien, en particulier pour la pelouse avec la tondeuse à gazon. Pour le reste, il est important de faire des tracés irréguliers qui rappellent une implantation naturelle de la végétation. Linges tortueuses, pentes, variation des végétaux et des couleurs... Il faut respecter la nature pour que l’on s’y sente bien et en paix.

Le jardin à l’italienne Un jardin régulier, qui travaille la nature en respectant les dégradés des pentes que l’on aménage en terrasse. Là encore, une bonne tondeuse à gazon pour l’entretien des espaces est indispensable.

Le jardin de rocaille Ici, un jardin irrégulier, où l’on alternera plantes d’ornement et roches ou rocailles, en utilisant un terrain naturellement rocailleux, où en le créant à votre goût. Des plantes grasses y trouvent parfaitement leur place et l’on peut y intégrer des éléments aquatiques d’eau courante.

Le jardin exotique Certaines espèces végétales s’acclimatent très bien à nos régions, et l’on peut sans se tromper créer un espace exotique étonnant en jouant des espèces, variétés, hauteurs (plantes grasses et palmiers par exemple), mais aussi par la structure des sols (sable).

Le choix du jardin que l’on va créer dépend donc de ses goûts, mais aussi de sa disponibilité à l'entretenir, car certains styles sont plus gourmands en temps que d’autres.