communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Mode, design
> Les jeans Lee ne mentent pas : Lee Don’t Lie

Les jeans Lee ne mentent pas : Lee Don't Lie


Avec environ un centenaire d'innovations mais aussi leader dans la sphère du demin depuis des dizaines d'années, l'entreprise Lee n'a maintenant plus rien à prouver.

Pour sa publicité printemps/été 2011, Lee a sous traité la réalisation à un dénommé T.Richardson, rendu célèbre lors des années soixante-dix avec ses shootings pornos manifestement très estimées. 40 années après les plus grands se battent pour l'avoir, T.Richardson a travaillé pour Vogue, Sisley, Yves Saint Laurent, Givenchy, Hugo Boss ou avec Vincent Gallo, Johnny Knoxville, C.Deneuve , Kate Moss , Justin Timberlake et le président Obama lors de la dernière campagne pour la présidence des Etats-Unis. Cet Artiste a la capacité de faire passer une fille du porno en la femme la plus estimable.

Inversement aux autres géants du jean's qui tentent le sensationnalisme dans leurs publicités, tels que la marque Wrangler qui a utilisée du feu et des cascadeurs lors de sa dernière publicités, le jeanneur Lee travaille sur des clichés studio tout à fait maîtrisés, simples mettant en avant les jeans Lee, les mannequins et les slogans qui reflètent l'authenticité et les traditions des jeans Lee tels que « Lee is you » (Lee est toi) ou « Lee nerver ages » (Lee n'a pas d'âge).

Ces publicités réaffirment une gamme déjà bien établie avec le jean lee leola seasonal mais aussi les références masculins comme les jeans Lee Seattle présents depuis plusieurs collections.

Pour cette campagne Lee Jeans 2011 Terry Richardson a recruté une modèle chargée d'histoire, Keough Riley la petite fille d'un homme qui a forgé une grande partie de la histoire de l'Amérique, Le King ! Qui peut mieux incarner une marque intemporelle et synonymes de l'esprit Rock ? Le King lui-même ayant malencontreusement refusé la collaboration pour cette campagne printemps-été 2011...