communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Culture
> Les grandes étapes de l’histoire du kimono japonais

Les grandes étapes de l'histoire du kimono japonais


Avant d’être un vêtement destiné uniquement aux grandes cérémonies, le kimono japonais était porté au quotidien. Il a traversé de nombreux siècles et est passé par de nombreuses étapes, orchestrées par l’histoire du Japon.

Le kimono japonais, un reflet de la société japonaise

Au VIIIè siècle, le kosode - origine du kimono japonais - provient de l’influence chinoise et est le vêtement de base porté par le peuple japonais. Son rôle est pourtant plus important puisqu’il permet de faire la distinction entre les différentes classes sociales, par ses motifs et la manière dont il est porté. Cela est défini par un législation qui accentue également les différences entre les hommes et les femmes, les célibataires et mariés, les jeunes et les plus âgés, etc. Le code vestimentaire instauré à cette époque est encore retenu aujourd’hui, lorsque le kimono japonais est porté lors des grands événements.

Le kimono japonais, un reflet des valeurs japonaises

Après l’instauration du code vestimentaire, le kimono japonais, plus précisément le kosode, commençait à se mettre en valeur. En effet, initialement porté en tant que sous-vêtement, il se porte désormais à l’extérieur, sans forcément la jupe, le pantalon ou la veste qui en cache une partie. Cela se passe au XIVè siècle, alors que le Japon rompt toute communication avec l’extérieur. Les artisans japonais se lancent alors dans leur propre style esthétique et multiplie la création de motifs plus artistiques, plus sophistiqués. En plus de la représentation massive de la nature et des paysages, ces derniers sont valorisés par des ornements nécessitant un travail minutieux et de plus en plus précis, fait à la main, tels que la broderie ou l’application de feuilles d’or.

Le kimono japonais, un reflet de la politique du Japon

Au XIXè siècle, le Japon accepte l’entrée des étrangers. Les Occidentaux y apportent alors leur propre culture et leurs nouvelles technologies. Beaucoup de produits artisanaux japonais en souffrent, tels que les estampes japonaises peu à peu délaissées pour la photographie. en ce qui concerne le kimono, il est peu à peu remplacé par les vêtements occidentaux pour ne devenir qu’un vêtement de cérémonies.

Le kimono japonais, un reflet de la tradition japonaise

Au XXè siècle, la culture japonaise suscite la fascination de nombreux Occidentaux. Par ailleurs, les nouvelles générations semblent vouloir remettre au grand jour les valeurs traditionnelles japonaises tout en l’adaptant au style moderne. Le kimono japonais refait alors surface dans le quotidien, tout d’abord à travers les médias et créations audiovisuelles. Les styles qui s’y trouvent sont repris par les jeunes qui souhaitent désormais porter le kimono plus souvent, mais à leur manière.