communique de presse gratuit

>
> Les étapes de fabrication de l’Armagnac

Les étapes de fabrication de l'Armagnac



Les étapes de fabrication (...)

Tout d’abord, il faut savoir que l’Armagnac est produit par distillation de vins blancs secs. C’est la distillation qui transforme le vin en eau-de-vie. La maturation en fût de chêne apportera le goût si spécifique à l’Armagnac.

Les étapes de fabrication de l’Armagnac

Il s’agit avant tout d’un art séculaire et traditionnel, transmis de génération en génération.

En amont de cette fabrication, il y a la vigne. 10 cépages seulement sont utilisés pour produire le vin qui produira l’eau-de-vie.

Le raisin est récolté en octobre et pressé dans la foulée. Vient ensuite la période de fermentation entièrement naturelle. Pour produire l’Armagnac, il est uniquement vinifié en blanc.

Pour distiller le vin en eau-de-vie, les bouilleurs de cru utilisent un alambic. Le vin est chauffé pour écarter les liquides.

La distillation de l'Armagnac doit obligatoirement être faite avant le 31 mars dans un alambic armagnacais, ou cognaçais.

La maturation fait également partie du procession pour concevoir l’eau-de-vie d’Armagnac. L’eau-de-vie est mise en fûts de chêne pour une durée qui peut atteindre plusieurs années. Au fil du temps, elle va se colorer pour s’imprégner des matières et arômes du bois.

Lorsque l’eau-de-vie est arrivée à maturation, l’assemblage peut commencer. C’est l’assemblage, des différentes eaux-de-vie qui va donner à l’Armagnac son caractère inimitable.



Voir en ligne En savoir plus sur l’Armagnac du Gers : https://www.la-cave-a-papa.com/armagnac.html