communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Enseignement / formation
> Les chiffres clés e-learning de l’année 2014

Les chiffres clés e-learning de l'année 2014

40746

C'est un fait avéré, le e-learning est rentré dans nos modes de formation et n'est absolument pas un phénomène de mode. Avec la réduction des budgets, les entreprises se creusent les méninges sérieusement pour optimiser leur formation en essayant d'être plus efficaces pédagogiquement parlant et le moins onéreux possible. Les ambitions progressent et le e-learning s'installe définitivement dans le paysage des formations en entreprise. A l'heure de la digitalisation, il faut repenser les méthodes d'apprentissage, ce qui représente un défi stratégique de management des talents qui reste à relever.

Il y a de ça quelques années, les LMS avaient pour unique objectif de déployer rapidement des modules e-learning en complément des formations en présentiel. Ces années là sont révolues, les compétences doivent évoluer aussi vite qu'évolue notre monde, les entreprises se doivent d'innover. Selon Fortune Global, 40% des entreprises utilisent la technologie, de quelques manières que ce soit, à des fins d'apprentissage. En 2011, 35.6 milliards de dollars auraient été dépensés dans des logiciels e-learning dans le monde.

Aujourd'hui, l'ensemble de l'industrie du e-learning représenterait 55.2 milliards de dollars. Les prévisions annoncent que ce chiffre doublerait pour 2015. Autre sondage, les entreprises ayant déployés des solutions e-learning sont à 34% plus aptes à répondre aux besoins de leurs clients. Elles ont 46% de chance supplémentaire de devenir des leaders sur le marché de leur secteur d'activité.

La forte croissance du marché du e-learning intéresse de plus en plus les entreprises, que ce soit pour leurs clients ou leurs salariés. En effet elles préfèrent pour leurs salariés des formations en e-learning plutôt qu'en formation physiques. Idem pour leurs clients, le e-learning peut constituer un apport à leurs produits et services. Le e learning et au sens plus large, les nouvelles technologies d'apprentissage se sont imposés auprès des entreprises, peu importe la taille ou le secteur d'activité.