communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Santé / Médecine
> Les centres dentaires low cost en France se cassent les dents

Les centres dentaires low cost en France se cassent les dents

45332

Les centres dentaires low cost en France se cassent les dents

Les fermetures des centres dentaires low cost en France se poursuivent. A Lyon dernièrement, les patients "s’exposaient à des dangers graves et immédiats de contamination bactérienne" selon l’ARS.

Centres dentaires low cost en France

Le phénomène est récent et s’est développé face au renoncement aux soins dentaires en France.

Après les cliniques dentaires à l’étranger, de nouveaux centres dentaires un peu particulier sont apparus en France qui proposent les mêmes prix : les centres dentaires low cost, dont les prix défient toute concurrence dan l’hexagone, mais soulève la question de la qualité.

Qu’est ce qui se cache sous le slogan “l'accès aux soins dentaires pour tous” ?

Des plaintes et critiques en masse

En raison du coût élevé des implants ou les couronnes dentaires, les centres low cost ont d’abord eu une forte demande et connu des longues listes d’attente.

Quelques années après la réveil est difficile : sur-traitement, problème d’hygiène et de qualité, non respect des engagements : les critiques et les plaintes s’accumulent.

Les risques du low cost

Les centres dentaires sont souvent des associations à but social qui offrent des prix très bas et répondent ainsi à un besoin non satisfait en soins dentaires pas chers.

Comment des centres dentaires peuvent-ils propose des tarifs si bas sans faire de compromis sur la qualité ?

Le modèle du low cost peut-il s’appliquer à la médecine dentaire ?

Une chose est sûre : la pression économique débouche sur des dérives qui vouent ce type de médecine à une fin certaine, mais qui annonce une nouvelle tendance de fonds, appelée Uberisation de la santé.

Face aux besoins dentaires non satisfaits, il convient de proposer les bonnes alternatives dans le respect de toutes les parties.

Les soins dentaires à l’étranger

Cette solution existe depuis une vingtaine d’année. Les cliniques dentaires à l’étranger bénéficient de conditions favorables pour baisser leurs prix. En effet, le coût des loyers bas, la fiscalité avantageuse, la main d’oeuvre pas chère et qualifiée.

Les prothèses sont produites sur place à très bon prix et l’ensemble des économies répercutées sur le prix final, sans devoir compromettre la qualité.

Les soins dentaires à l’étranger restent marginaux face aux besoins réels, mais continuent d’être plébiscités par les patients : une récente étude fait état de 96% de satisfaction, même plusieurs années après la fin du traitement en Hongrie.

En 2014, près de 25000 français ont obtenu un remboursement de leur traitement dentaire à l’étranger, principalement au sein de l’Union européenne qui encadre les soins en Europe.