communique de presse gratuit

>
> Les Galgos sont condamnés.

Les Galgos sont condamnés.



Les Galgos sont condamnés.

Deux, trois années à mener une vie misérable, pas davantage, avant de connaître une mort violente, horrible…

En Espagne, ils sont utilisés dans des parties de chasse sans fusil. Chasseurs à vue ultra-rapides, les Lévriers fondent sur leur proie sans qu'aucune intervention humaine ne soit nécessaire. Mais les chasseurs (galgueros) ne remercient pas pour autant leurs fidèles compagnons, ces deniers ne sont que des outils de chasse et sont traités comme tels. A peine leur adolescence terminée, déjà usés par les mauvais traitements, le manque de soins et de nourriture, leur maîtres s'en débarrassent en leur infligeant d'atroces souffrances. Chaque printemps, la saison de la chasse touchant à sa fin le massacre des Galgos atteint alors son paroxysme. L'exécution la plus traditionnelle demeure la pendaison selon la méthode dite du pianiste, le Galgo est pendu les pattes arrière touchant encore le sol de manière à ce que son agonie dure plusieurs jours, jusqu'au moment où, épuisé, il va s'écrouler, « se pendant lui même », dédouanant ainsi de toute culpabilité le galguero ayant pourtant sciemment programmé cette fin atroce. Dans les forêts Espagnole, au hasard d'une promenade, il n'est pas rare de faire la macabre découverte d'un de ces Lévriers devenu indésirable pendant lamentablement aux branches d'un arbre.

Le chiffre de 10.000 Galgos (sur un cheptel de 500.000 têtes continuellement renouvelé) sacrifiés chaque année est avancé par les associations de sauvetage qui combattent sans relâche ces pratiques issues d'un âge pourtant révolu : pendus, traînés derrière un véhicule, empoisonnés par ingestion ou injection d'acide, les membres sectionnés et bien d'autres cruautés innommables. Dans certaines régions d'Espagne, la lente agonie des Galgos relève de la tradition, de ce goût indéniable du « jeu de la mort » et, hélas, il est difficile de faire disparaître des rituels, fussent-ils les plus abominables.

Après 4 ans de combat non-stop auprès de différentes associations de sauvetage de Lévriers Françaises, Béatrice MONNET (Présidente) et Barbara LEFRANC (Vice Présidente) ont créée en Août 2006 l'association loi 1901 « l’Europe Des Lévriers » (EDL) avec pour priorité de mobiliser l’opinion et les pouvoirs publics afin d’obtenir le vote et la mise en application d’une loi interdisant en Espagne la chasse avec les Lévriers. Aidées et accompagnées par une équipe de bénévoles, EDL intervient notamment auprès des Galgos recueillis par leurs refuges partenaires en Espagne, ainsi qu’auprès de tout Lévrier se retrouvant, en France, en situation délicate nécessitant son intervention. La mission de l'association : soustraire ces animaux doux et sans défense du danger immédiat, les accueillir et les soigner... Leur trouver des familles qui sauront les aimer comme ils le méritent. Déjà 150 chanceux ont pu trouver la paix, le respect et le bonheur grâce à EDL.

Depuis la région parisienne, l'Europe Des Lévriers coordonne son équipe de bénévoles sur toute la France et organise des sauvetages plusieurs fois par mois. Pour toute information : nazcablelievre@yahoo.fr ou 06 31 83 85 17

ASSOCIATION DE PROTECTION ANIMALE, LOI 1901

1 rue des Bûcherons - 78100 Saint Germain en Laye

Tél : 01 34 51 50 71

Communiqué de presse, l'Europe Des Lévriers © / Barbara LEFRANC- Mai 2007



Voir en ligne l’Europe Des Lévriers : www.adopter-levrier.com/