communique de presse gratuit

>
> Le verre : définition et fabrication

Le verre : définition et fabrication



Définition et utilisation

Eléments indispensables pour n'importe quel repas, et ce depuis le début des temps civilisés, les sont à toutes les tables. Vu la popularité de cet objet, on peut venir à se demander tout d'abord ce qu'est le verre. La définition première est que ce dernier est une solution résultant de la trempe et la solidification d'un mélange formé par de l'oxyde de silicium, de la soude et de la chaux, qui sera dans un état situé entre le liquide et le solide. Cet état intermédiaire se qualifie par un objet solide au touché, mais très fragile, pouvant être cassé au moindre choc un tant soit peu violent.

Ceci est une définition scientifique, cependant, la définition commune du verre est que ce dernier est réceptacle pouvant accueillir de la matière, souvent liquide, dans un but pratique ou de consommation. Le verre est donc souvent, voir toujours, lié à la consommation d'un liquide dans la culture populaire. Tant bien que des expressions comme « On va boire un verre » sont à la bouche de toute personne désirant partager un moment entre amis autour d'une boisson.

Cependant, même si l'usage le plus courant est la consommation de boisson, le verre est aussi une matière qui peut favoriser la construction artistique au sein d'un monument, avec, entre autres, des fresques en verre appelées « mosaïques », ou des sculptures. On peut ajouter à tous ces usages d'autres qui sont venus se greffer au fil du temps, comme le verre en tant qu'outil de protection dans le milieu automobile, ou l'utilisation de la fibre de verre dans des appareils technologiques. Néanmoins, le seul aspect du verre qui nous intéresse en l'occurrence est son aspect le plus commun : le récipient.

La fabrication du verre

On peut noter deux grandes manières de fabriquer le verre : la manière artisanale et la manière industrielle. La première solution préférera une fabrication à l'ancienne, où la qualité prime sur la quantité, là où la deuxième se verra être l'opposé. Néanmoins, la fabrication artisanale reste beaucoup utilisée pour la production de masse des verres.

La fabrication artisanale verra l'intervention d'un verrier, spécialiste du verre, pour sa fabrication et sa personnalisation. Cette fabrication comprendra le suivi du verre dans son intégralité, de sa chauffe à son refroidissement, en passant par sa mise en forme. La fabrication industrielle, elle, est une fabrication à la chaine faisant intervenir bon nombre de machines qui reprendront le modèle de travail des verriers, en l'automatisant.