communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Politique
> Le flot de ministres volontaires dans les Balkans

Le flot de ministres volontaires dans les Balkans


Le flot de ministres volontair

Des inondations catastrophiques ont touché les Balkans, notamment la Bosnie et la Serbie, qui ont fait une cinquantaine de morts et des dizaines de milliers de sinistrés.

Les ministres volontaires de Scientologie présents à Orasje (Bosnie) racontent leurs conditions de travail dans les zones sinistrées : « Une rude journée de travail s'achève. La tâche du jour était déconseillée aux cœurs sensibles : nous avons dû nettoyer une porcherie et une ferme de poulets, et enlever les animaux morts. Inutile de dire que nous n'avions pas d'expérience de ce genre de travail, mais notre équipe d'intervention sur les sites de catastrophes a réussi à faire face grâce à son professionnalisme ».

Une fois le nettoyage terminé, Juraj Duna, responsable de l'équipe, a fait appel à une unité spéciale de l'armée slovaque, également portée volontaire dans le secteur et équipée de matériel de désinfection professionnel.

Un des volontaires évoque l'accueil chaleureux des habitants : « Une fois de plus, la famille que nous aidions nous a fait la surprise de nous préparer un déjeuner typiquement bosniaque : burek et pita. Notre hôtesse portait un T-shirt aux couleurs de l'équipe de football croate car ce jour-là tout le village attendait impatiemment le début du match Croatie-Brésil à la Coupe du Monde. »

Transcendant toutes les frontières ethniques, culturelles et religieuses, le programme des ministres volontaires est destiné à tous ceux qui ont besoin d’aide ou qui souhaitent aider. Tous ceux qui ont envie de participer au travail humanitaire des ministres volontaires en Bosnie sont les bienvenus et peuvent s'inscrire en direct sur le blog : http://balkan2014floods.wordpress.com/2014/06/13/just-another-day-in-the-life-of-vm-disaster-response-team-in-orasje-bosnia/

En créant le programme des ministres volontaires, Ron Hubbard écrivit : “Si quelqu'un n'aime pas le crime, la cruauté, l'injustice et la violence de cette société, il peut y faire quelque chose. Il peut devenir un ministre volontaire et aider à civiliser cette société, à lui apporter conscience, bonté et amour, et à la libérer du calvaire en y insufflant confiance, décence, honnêteté et tolérance.”

L’église de Scientologie vient de publier une nouvelle brochure : Scientologie, notre aide : les ministres volontaires de Scientologie – On peut y faire quelque chose, pour répondre aux demandes d’informations sur ce programme caritatif. Pour en savoir plus ou lire un exemplaire de la brochure





Mots clés : humanitaire -