communique de presse gratuit

>
> Le choix d’un sèche linge

Le choix d'un sèche linge



Le choix d'un sèche linge

Avec leur efficacité grandissante et un prix en baisse, les sèches-linge présentent un attrait grandissant. Ils sont très utiles pour sécher sans difficulté son linge quand on est pressé ou qu’on n’a pas la place d’avoir un étendoir.

Le choix d’un sèche-linge de qualité est parfois ardu face à la diversité de l’offre disponible. Pour y voir plus clair, cet article vous présente les principales différences que vous pourrez trouver dans les offres des vendeurs.

1. Condensation / Evacuation

Les sèches-linge à condensation sont les plus simples à mettre en place. Ils n’ont besoin que d’une connexion électrique pour fonctionner, puisque l’air humide est séché en interne par un condenseur. L’eau est déposée dans un réservoir amovible, ou envoyée à la vidange. Ce type de sèche-linge a cependant tendance à être plus couteux.

Si vous en avez la possibilité, un à évacuation vous fera faire des économies à l’achat. Il faut cependant pouvoir raccorder sa gaine d’évacuation de l’air humide à une bouche d’aération extérieure : vous n’aurez ensuite plus besoin de vous soucier de l’élimination de l’eau.

2. Frontal / Top

Comme pour les machine à laver, il existe deux types de chargement possibles pour les sèches-linge.

Les sèches-linge à chargement top sont plus étroits, et se chargent par une trappe sur le dessus. Ils peuvent facilement être glissés dans des petits espaces, mais leur capacité est limitée.

Les à chargement frontal se remplissent par une porte sur le devant, qui peut être munie d’un hublot. Ils ont globalement les mêmes dimensions que les machines à laver à chargement frontal, et peuvent d’ailleurs être superposés à ces dernières.

3. Contenance du sèche-linge

La contenance du sèche-linge est une de ses caractéristiques importantes. En effet si elle est insuffisante cela vous obligera à faire tourner plusieurs le sèche-linge après chaque lessive. La solution la plus simple pour vous faciliter la vie est donc de choisir un sèche-linge ayant une capacité au moins égale à celle de votre machine à laver.

Le volume du tambour a également son importance, puisque plus le linge a de place lors du séchage et moins il ressort froissé.

4. Consommation d’énergie et programmation

Les anciens étaient de très gros consommateurs d’électricité et pouvaient représenter jusqu’à plus de 15% de la facture d’électricité totale.

Les modèles actuels sont plus efficaces, et ont une consommation beaucoup plus raisonnables. Ainsi les sèches-linge récents ont pour la plupart une classe énergie B ou C, et quelques modèles atteignent même maintenant la classe A, qui est réservée aux sèches-linge ayant la plus faible consommation électrique. Pour réduire encore plus la facture, ces sèches-linge sont équipés de programmateurs électroniques qui s’occupent tout seuls de gérer le temps de séchage en mesurant l’humidité du linge : pas de risque de faire tourner le sèche-linge trop longtemps pour rien.



Voir en ligne Choisir son sèche-linge : www.sechelinge.eu/choisir-son-seche-linge/