communique de presse gratuit

>
> Le cannabis : « drogue douce » meurtrière !

Le cannabis : « drogue douce » meurtrière !



Vendredi 10 mars, Paris Bercy, les bénévoles de l’association Non à la drogue, Oui à la vie ont organisé une grosse distribution de livrets de prévention sur les dangers des drogues les plus courantes aux publics.

Les jeunes étant de plus en plus nombreux à expérimenter le cannabis, il est important de les informer réellement des méfaits de cette drogue que chacun s'accorde à reconnaître comme étant de moins en moins douce.

Un groupe influent de médecins américains vient de publier un rapport, apparu dans la revue « Pediatrics », qui conseille aux parents de ne pas laisser leurs adolescents consommer du cannabis.

Selon le Docteur Seth Ammerman, professeur de pédiatrie à l’université de Stanford et co-auteur du rapport, de plus en plus de parents questionnent les médecins au sujet de la consommation de cannabis en ce qui concerne leurs enfants. Le rapport relate que plusieurs hospitalisations ont eu lieu suite au fait que de jeunes enfants ont mangé des gâteaux au cannabis par accident et que cela a parfois entraîné des troubles respiratoires. Rappelons que début janvier 2017, un bébé de 15 mois avait frôlé la mort après avoir avalé du cannabis chez sa grand-mère.

Il est prouvé que le cannabis peut endommager le cerveau et particulièrement les zones relatives à la mémoire. Ainsi, un adolescent en pleine croissance et apprentissage scolaire peut subir des effets néfastes liés à une consommation de cannabis et cela peut donc perturber son éducation.

La solution la mieux adaptée et jamais réellement mise en pratique à grande échelle est la prévention dans toutes les classes sociales. Il est démontré qu’un enfant bien informé, dans 80% des cas, ne prendra jamais de drogue.

L’association Non à la drogue, Oui à la vie a été créée en 1991 et elle a pour unique objectif, l’information et la prévention. Elle donne des livrets d’information gratuits qui permettent à chacun de connaître les effets des drogues les plus courantes. Des kits pédagogiques existent également, pour toute personne ou enseignant qui souhaiterait aborder le sujet autour d’eux.

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site : www.nonaladrogue.org Ou contactez la présidente, Catherine Cros : nonaladrogueouialaviefrance@gmail.com