communique de presse gratuit

>
> Laurent Esquerré : "L’Ananké"

Laurent Esquerré : "L'Ananké"



Laurent Esquerré : "L'Ananké"

Exposition du samedi 25 avril au samedi 30 mai 2015

Vernissage mercredi 6 mai à 18h30 Rencontre et dialogue avec l’artiste samedi 16 mai de 16h à 19h Concert de clôture "Clarinettes urbaines" avec Emilien Véret samedi 30 mai à 16h.

Laurent Esquerré découvre la force cachée de la terre et privilégie la technique de la céramique dès l'année 2000. Cela ne l'empêche pas pour autant d'expérimenter les matériaux les plus divers : du bois à la cire, en passant par le métal soudé, ou encore la feuille d'aluminium alimentaire. L'artiste utilise, notamment pour les oeuvres de grand format, cette nouvelle matière irradiante et légère, qu'il avait déjà employée pour l'exposition La jeune femme à la barque à Poitiers en 2012. Il y trouve un autre moyen de façonner en utilisant les mêmes gestes techniques que pour le modelage en terre consolidé, ici, par une armature de métal.

Les oeuvres de Laurent Esquerré relèvent de ce que Harald Szeeman avait dénommé en 1972 mythologie personnelle. Loin d'être une notion anecdotique à la fois dans les champs croisés du mythe et de l'individu moderne, la mythologie individuelle - ou autofiction - peut être considérée comme le nouveau régime esthétique et identitaire de la modernité avancée. Le titre L'Ananké renvoie au livre de Victor Hugo, Les Travailleurs de la mer , qui pose la question du sens de l'univers et de la destinée. Laurent Esquerré est un de ces personnages hugoliens hanté par les pouvoirs du songe, de l'imaginaire, et les mystères de la création. Trois sculptures monumentales en feuilles d'aluminium nous accueillent. D'abord, un oiseau mystérieux s'avance fièrement vers nous. Ses ailes sont devenues des mains jointes en prière. à l'opposé, l'Homme qui rit porte sa tête en offrande et a reçu des ailes, cette fois déployées. Plus loin, l'étreinte sensuelle et brutale de Gilliat et la pieuvre nous plonge dans les mailles d'un baroque nouveau. Enfin, une série de dessins dialoguent avec les pièces sculptées et clôturent une histoire riche de pistes possibles. J. Esquerré

Galerie municipale Julio Gonzalez - 21 avenue Paul Doumer - 94110 - ARCUEIL - galerie-gonzalez@mairie-arcueil.fr - Renseignements : 01 46 15 09 75/89

Horaires d’ouverture de la galerie : les mercredis et samedis de 14h à 19h et les jeudis et vendredis de 16h à 19h - Entrée libre




Mots clés : concert - exposition -