communique de presse gratuit

>
> La technologie sous-marine d’Infinera déployée en Alaska

La technologie sous-marine d'Infinera déployée en Alaska



Kodiak Kenai Cable Company (KKCC), filiale d'Old Harbord Native Corporation, a déployé la solution sous-marine d'Infinera (Nasdaq : INFN) pour réactualiser son réseau optique traversant l'Alaska sur près de 1000 km. KKCC a porté son choix sur Infinera pour la simplicité d'utilisation, la rapidité de déploiement et la technologie innovante de son offre DTN pour SLTE (Submarine Line Terminating Equipment).

KKCC opère la liaison Kodiak Kenai Fiber Link (KKFL), système de télécommunications sous-marin en fibre optique reliant l'île de Kodiak et la péninsule de Kenai à Anchorage. Desservant 10% de la population d'Alaska, le réseau descend de Seward à Narrow Cape et remonte jusqu'à Anchorage. La liaison KKFL offre un accès haut-débit aux opérateurs, aux entreprises, aux écoles et aux institutions gouvernementales ainsi qu'à la base de lancement de l’Alaska Aerospace Development Corporation et à la plus grande base de gardes côtes américaine, basée sur l'île de Kodiak. La technologie Infinera qui améliore la capacité du réseau va permettre à KKCC de développer des opportunités pour l'économie et l'éducation, ainsi que les services de santé dans les localités desservies par son réseau en Alaska.

« Gérant un réseau en Alaska avec une petite équipe et une météo imprévisible, il nous fallait une solution haute capacité facile à utiliser, » explique Brian Kincaid, Directeur Général Délégué de KKCC. « Après avoir soigneusement examiné toutes les options, nous avons choisi Infinera car nous avons été très impressionnés par leur technologie PIC et leurs systèmes faciles à installer, à configurer et à gérer avec leurs systèmes avancés EMS. »

KKCC a déployé la solution sous-marine d'Infinera, basée sur ses circuits intégrés photoniques, sur un réseau sous-marin existant possédant une portion de 377 km sans répétiteur. Le nouveau réseau est dimensionné pour répondre aux besoins actuels et futurs de KKCC en bande passante. La solution sous-marine d'Infinera peut être paramétrée pour augmenter la couverture et la performance optique du réseau. De plus, le regroupement d'un système sous-marin et d'un système terrestre sur une seule plateforme permet de gagner de la place et de faire des économies.

« Nous sommes vraiment contents qu'Infinera ait pu déployer ce réseau si facilement, » précise Brian Kincaid. « La capacité effective dépasse de loin nos attentes et les projections faites par d'autres équipementiers sur de telles distances. »

« Infinera est heureux d'apporter sa contribution à KKCC et à ses clients avec sa solution sous-marine et son triple avantage que représentent la rapidité de déploiement, la facilité d'utilisation et le faible encombrement, » déclare Tom Fallon, PDG d'Infinera.

Le DTN d'Infinera en mode SLTE fournit un lot de fonctionnalités permettant d'actualiser les réseaux de câbles sous-marins, comme par exemple le support de transmissions optiques transocéaniques haute-fiabilité, une compensation de la dispersion sur toute la largeur de bande, à faible latence et à prix réduit, optimisée pour une taille encore plus réduite, une interconnexion intégrée à faible coût entre réseaux sous-marins et terrestres, et des solutions de connectivité pour câbles sous-marins, optimisées pour fonctionner sur les réseaux existants. Les solutions sous-marines d'Infinera sont déployées à travers le monde, chez différents clients, représentant au total plus de 85 000 km de routes, notamment Transatlantique, entre l'Amérique du nord, centrale et du sud, au Moyen-Orient et dans l'Océan Indien.

A propos d’Infinera

Infinera fournit des services de réseau optique numérique pour les opérateurs de télécommunications du monde entier. Les systèmes d’Infinera font un usage unique de la technologie innovante des semi-conducteurs, à savoir le circuit intégré photonique (PIC). Les systèmes d’Infinera et la technologie PIC ont pour objet de fournir des réseaux optiques disposant d’une conception et d’opérations plus simples et plus flexibles, d’une mise en service plus rapide et de la possibilité d’apporter rapidement des services différenciés, sans pour autant redessiner totalement l’infrastructure optique. Pour plus d’informations, consulter le site.

A propos de Kodak Kenai Cable Company

La liaison Kodiak Kenai Fiber Link (KKFL) est un système de télécommunications sous-marin en fibre optique reliant l'île de Kodiak et la péninsule de Kenai à Anchorage. Ses points d'atterrage sont localisés à Anchorage, Kenai, Homer, Kodiak et dans la base de lancement de l’Alaska Aerospace Development Corporation (AADC) à Narrow Cape et Seward. Le système est conçu pour offrir un couloir de communications dans le Turnagain Arm, où les risques de tremblement de terre, de glissement de terrain et d'actes terroristes sont minimisés. Il connecte les écoles, l'industrie et les entreprises commerciales au monde entier avec un Internet haut-débit temps réel. Ce système câblé offre une plus grande fiabilité, la sécurité des transmissions, une plus grande capacité et des accès haut-débit, sans problèmes de délais, par rapport aux autres modes de transmission existants. Une meilleure qualité des télécommunications offre de nouvelles opportunités économiques en Alaska.

Le présent communiqué de presse contient des déclarations prévisionnelles parmi lesquelles le fait de dire que KKCC a porté son choix sur Infinera pour la simplicité d'utilisation, la rapidité de déploiement et la technologie innovante de son offre DTN pour SLTE ; que la technologie Infinera qui améliore la capacité du réseau va permettre à KKCC de développer des opportunités pour l'économie et l'éducation, ainsi que les services de santé dans les localités desservies par son réseau en Alaska ; que le nouveau réseau est dimensionné pour répondre aux besoins actuels et futurs de KKCC en bande passante ; que la solution sous-marine d'Infinera peut être paramétrée pour augmenter la couverture et la performance optique du réseau et que le regroupement d'un système sous-marin et d'un système terrestre sur une seule plateforme permet de gagner de la place et de faire des économies ; et que le DTN d'Infinera en mode SLTE fournit un lot de fonctionnalités permettant d'actualiser les réseaux de câbles sous-marins, comme par exemple le support de transmissions optiques transocéaniques haute-fiabilité, une compensation de la dispersion sur toute la largeur de bande, à faible latence et à prix réduit, optimisée pour une taille encore plus réduite, une interconnexion intégrée à faible coût entre réseaux sous-marins et terrestres, et des solutions de connectivité pour câbles sous-marins, optimisées pour fonctionner sur les réseaux existants. Ces déclarations prennent pour fondement les informations dont dispose Infinera à la date du jour ; la réalité pourrait différer considérablement de ces informations implicites ou explicites, du fait de risques et d’incertitudes. Les risques et les incertitudes qui pourraient amener les résultats à différer considérablement des déclarations prévisionnelles expresses ou implicites comprennent une stratégie professionnelle agressive de nos concurrents, notre dépendance à un seul produit, notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle, des plaintes déposées par des tiers et stipulant que nous enfreignons leurs droits de propriété intellectuelle, notre procédure de fabrication très complexe, des problèmes de performances des produits que nous pourrions rencontrer, notre dépendance à un fournisseur unique ou à quelques fournisseurs seulement, notre capacité à répondre aux changements technologiques rapides, notre capacité à assurer des contrôles internes efficaces, la capacité de nos fabricants contractuels à atteindre les résultats que nous envisagions, le développement d’une nouvelle technologie remplaçant le PIC comme technologie dominante dans les réseaux optiques, la politique générale, les conditions économiques et de marché et divers événements, comme une guerre, un conflit ou des actes de terrorisme ; ainsi que d’autres risques pouvant avoir des impacts sur le marché d'Infinera, décrits plus amplement dans notre rapport annuel Formulaire 10-K, déposé auprès de la Securities and Exchange Commission le 1er mars 2011 et dans d'autres rapports écrits par le SEC. Ces rapports sont disponibles sur notre site www.infinera.com et sur le site du SEC www.sec.gov. Infinera rejette toute obligation d'actualiser les déclarations prévisionnelles comprises dans le présent communiqué de presse, en conséquence de nouvelles informations, de nouveaux faits ou autrement.