communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Finance
> La stochastique en analyse technique

La stochastique en analyse technique


L'usage de la stochastique en est un exemple. Si vous ne connaissez pas encore cet autre indicateur de l'analyse technique, voici quelques éclaircissement à son sujet.

Qu'est ce que la stochastique ?

Le concept de la stochastique a été trouvé par Georges C. Lane. En gestion quantitative, une étude stochastique est faite avec une stochastique lente ou %D et une stochastique rapide ou %K. La stochastique est un indicateur servant à comparer la situation d'un cours par rapport aux cours les plus forts et ceux les plus faibles en matière de valeur au moment de la clôture du marché. Cette comparaison est déterminée dans une durée très courte d'une dizaine de jours en général. La comparaison ne concerne qu'un seul et même titre mais à des moments différents de son évolution. Le but étant de déterminer les contextes de sur-achat et de survente. Cela permet de mettre en place des indicateurs d'achat et de vente.

Les indicateurs de la stochastique pour l'analyse technique

A l'aide de ces indicateurs, la société de gestion quantitative interprète de deux différentes façons la stochastique. Comme l'outil Support et Résistance, les limites utilisées sont la ligne de 20 et celle de 80. A partir de 80 et plus, on estime que le cours entre dans une phase de Résistance. Par contre, la zone de Support se trouve au niveau de 20. Pour le cas d'une Résistance, on estime un sur-achat. Dès que le cours se mettra à la baisse, il faut vendre. Toute cette interprétation peut se faire uniquement avec la %K. Pour l'usage des deux indicateurs, si la %K traverse à la hausse la %D, il faut se mettre à acheter