communique de presse gratuit

>
> La prévention une solution contre la drogue

La prévention une solution contre la drogue



La prévention une solution (...)

Bruxelles.- Le samedi 3 août l’équipe de Dites Non à la Drogue s’est rendue près du marché Clémenceau (Anderlecht) pour y effectuer une large distribution de livrets La Vérité sur la drogue dans un souci de prévention et d’éducation sur les dangers de la drogue . Ils ont rencontré un grand succès auprès du public, souvent des parents inquiets pour leurs enfants et en manque d’information objective, aussi bien que de la part des commerçants alentours qui sont souvent témoins de deals et ont à en supporter les conséquences.

Il est vrai que le commerce de la drogue a pris nationalement (et au niveau mondial) une ampleur considérable due à une sous-estimation du danger dans les décennies passées par les autorités, que certains ont mis à profit pour développer des réseaux très organisés. Le rapport de l'Institut scientifique de Santé Publique (ISP) révèle plus d’une quarantaine de nouvelles substances psychoactives découvertes en Belgique et le cannabis en 2012, reste la drogue la plus populaire en Belgique, consommée par 12 % des jeunes de 15 à 24 ans tandis que l'usage de la cocaïne, de l'ecstasy et des amphétamines est plus élevé chez les 15-34 ans.

Dans les instances officielles on ne parle que timidement de prévention alors que c’est la première étape si l’on désire sérieusement mettre un terme ou du moins infléchir le développement de la consommation de drogue et de son cortège de malheurs trop souvent passés sous silence. « Informer, éduquer précocement les jeunes sur les dangers encourus à consommer de la drogue, avant qu’ils ne soient en contact avec les dealers, est une étape vitale. L’association s’y engage totalement depuis prés de trente ans » déclare Benjamin, homme de terrain et un des responsables locaux de Dites Non à la Drogue.

Chez nos voisins, au grand dam de certains supporters de la libéralisation de la consommation de drogues, la Hollande réduit ses Coffee-shops et en limite l’accés ; en France, l’association Parents contre la drogue dépose un recours devant le Conseil d'État, contre l’ouverture d’une salle de shoot à Paris. Ce recours jugé recevable a été transmis lundi 5 août au Tribunal administratif. De plus, deux plaintes ont été déposées pour « facilitation et provocation à l’usage illicite de stupéfiants ». (France TV et AFP)

Informez-vous, découvrez les livrets et les vidéos, visitez le site : www. Ditesnonaladrogue.be




Mots clés : adolescent - drogue - parents - prévention - santé -