communiques de presse

Société
La première visite dans la maison d’Allah La première visite dans la maison d’Allah

La première visite dans la maison d’Allah

17mar.


La première visite dans la maison d'Allah

Mohammed me laissa dans la rue, et ayant enfin convaincu le portier indien endormi et fatigué, par des coups de pied violents et des réponses sarcastiques à vingt interrogations prudentes, pour ouvrir l’immense portail de sa forteresse, il se précipita vers l’escalier pour embrasser sa mère .

Au bout d’une minute, j’entendis le Zaghritah, ou cri agité qui, dans ces terres, accueille le vagabond à la maison ; Le son si réjouissant pour le revenant envoya un frisson au cœur de l’étranger.

Le jeune homme revint. Sa manière avait changé d’une attitude bruyante et jaunty à une courtoisie grave et attentive - j’étais devenu son invité. Il me conduisit dans la sombre salle, me fit asseoir sur une grande tapisserie de tapis, et dit à sa bara Miyan, le portier hindoustani, d’apporter une lumière.

Pendant ce temps, un certain mélange de pieds glissés au-dessus m’a informé que la Kabirah, la maîtresse de la maison, tenait à des pensées hospitalières. Quand les chameaux furent déchargés, apparut un plat de vermicelles fins, bruni et poudré de sucre de pain. Mohammed, moi et Shaykh Nour, ne perdîmes pas de temps à exercer nos bonnes mains ; Et vraiment, après notre voyage affamé, nous avons trouvé le Kunafah délicieux. Après le repas, nous avons acheté des lits d’un café voisin, et nous nous couchâmes, fatigués et soucieux d’arracher une heure ou deux de repos. À l’aube, nous devions exécuter notre Tawaf al-Kudum, ou « Circumambulation d’arrivée », au Harim.

En savoir plus sur La Mecque



Adresse du communiqué de presse
Copier

Mots clés : religion -