communique de presse gratuit

>
> La pilule du lendemain fait débat aux Etats-Unis

La pilule du lendemain fait débat aux Etats-Unis



La pilule du lendemain (...)

Le vieux débat autour de la pilule du lendemain est à nouveau sous le feu des projecteurs après que le gouvernement ai rendu un avis négatif quant à en faciliter l'accès pour les jeunes filles mineures.

Le sujet de la contraception d'urgence oppose depuis de nombreuses années les défenseurs du droit à la contraception et à l »avortement aux groupes conservateurs pro abstinence et anti avortement. Les associations de défense du droit à l'avortement ont d'ores et déjà régit à la décision du gouvernement en annonçant une plainte pour violation des droits des moins de 17 ans inscrits dans la constitution qui devraient selon eux avoir accès à la pilule du lendemain si besoin est.

Au début su mois, la FDA a refusé d'autoriser la vente de la pilule du lendemain Plab B One-Step sans ordonnance aux mineurs par les laboratoires Teva. De son côté, Barack Obama s'est déclaré en faveur de cette interdiction, mettant en avant les possibles effets secondaires nécessitant un encadrement pour la pilule du lendemain.

Avec cette nouvelle plainte déposée, le débat sur la contraception d'urgence et l'avortement aux Etats Unis reste plus que jamais d'actualité. En France, l'accès à la contraception et à la contraception d'urgence aux mineurs est facilité par des associations mais aussi les plannings familiaux qui accompagnent et font de la prévention auprès des jeunes.