communique de presse gratuit

>
> La luminothérapie : pour un hiver en pleine forme !

La luminothérapie : pour un hiver en pleine forme !



La luminothérapie : pour (...)

La lumière : un tonifiant naturel ! Rappelez-vous les belles journées estivales : le soleil, les jours plus longs... c’est simple, pendant l’été, vous avez l’humeur légère, la joie de vivre. Bref, vous vous sentez bien ! Eh oui, aussi efficace qu’un cocktail vitaminé, la lumière naturelle est une véritable source d’énergie. Grâce à elle, notre corps sait quand produire l’hormone du sommeil, ou celle de l’énergie. Elle régule ainsi notre rythme biologique et nous stimule...

Manque de dynamisme, problèmes de sommeil, sautes d’humeur... L’automne venu, 1 personne sur 5 ressent ces symptômes. La cause de cette baisse de régime ? Une carence en lumière. En effet, avec des journées plus courtes, le passage à l’heure d’hiver et une météo pas toujours au rendez-vous, il est parfois difficile de recharger les batteries.

Vous l’avez compris, pour retrouver la pêche, rien de tel que de s’exposer au maximum à la lumière !

Des méthodes simples et efficaces... à domicile !

La luminothérapie : du soleil en boîte pour être en forme toute l’année. Fini le « blues hivernal ». Pour faire le plein d’énergie, Innosol a mis au point un véritable petit réservoir lumineux : une lampe capable de restituer à tout moment la luminosité naturelle... et les bienfaits du soleil.

A hauteur de quelques séances régulières de 30 minutes (à domicile, bien sûr), vous rechargez vos batteries et retrouvez le même entrain qu’en été. Il vous suffit pour cela de placer la lampe sur votre bureau, dans le salon ou dans la chambre, et de vaquez à vos occupations. Facile !

La luminosité dans différentes circonstances :
- Jour ensoleillé : 100 000 lux
- Luminothérapie : 2 500 lux
- Bureau bien éclairé : 400 lux
- Eclairage général d’une maison : 50 lux.

En automne et en hiver nous passons la majeure partie de notre temps à l’intérieur. L’éclairage normal d’une maison correspond à environ 50 à 100 lux. Ceci est mille fois moins que la quantité de lumière naturelle mesurée pendant une journée d’été.

Un lux correspond à l’éclairement produit par une bougie sur une distance d’un mètre.

Contre la dépression saisonnière et plus... La principale application de la luminothérapie, et également celle qui est le mieux documentée scientifiquement, concerne la dépression saisonnière.

Ce syndrome apparaît à l’approche de l’hiver, à mesure que diminue la clarté extérieure, ce qui semble avoir un effet néfaste sur l’horloge biologique interne de certaines personnes. On emploie également la luminothérapie pour contrer d’autres symptômes pouvant être associés à un dérèglement de l’horloge biologique interne, comme les troubles du sommeil et le syndrome prémenstruel ou pour combattre les problèmes attribuables au décalage horaire ou au travail de nuit. Elle pourrait également être utilie dans certains cas de dépressions comme le post-partum (à la suite d’un accouchement) ou la dépression non saisonnière chez les personnes agées. La luminothérapie pourrait aussi avoir des vertus préventives contre ces même problèmes, notamment chez les personnes qui, chaque année, ressentent une légère « déprime hivernal » ou celles qui travaillent toute la journée sans voir la lumière du jour, que ce soit dans un bureau ou une usine.

La luminothérapie est facile, sans danger et vous assure sourire et vivacité tout au long de l’année.

Les lampes de luminothérapie Innosol sont efficaces, sûres et pratiques.




Mots clés : médecine -