communique de presse gratuit

>
> La drogue : les faux plaisirs versus les vrais problèmes

La drogue : les faux plaisirs versus les vrais problèmes



La drogue : les faux plaisirs

Mais le lendemain ! le terrible lendemain ! tous les organes relâchés, fatigués, les nerfs détendus, les titillantes envies de pleurer, l’impossibilité de s’appliquer à un travail suivi, vous enseignent cruellement que vous avez joué un jeu défendu. Beaudelaire – Les paradis artificiels.

Bruxelles.- samedi 2 janvier, des volontaires de l’association Dites Non à la Drogue, Oui à la Vie ont distribué leurs fameux livrets d’information La Vérité sur la drogue et la Vérité sur l’alcool dans la Chaussée d’Ixelles, zone de Matongé. Nombre de commerçants, selon leur expérience, considèrent que cette zone comme beaucoup d’autres est touchée par la drogue, surtout le cannabis et l’alcool.

Cette constatation est corroborée par une récente étude du Centre fédéral d’expertise des soins de santé qui indique qu’un Belge sur dix présente une consommation problématique d’alcool. Le problème est d’autant plus important que la consommation de bière, qui fait partie intégrante de la tradition sociale en Belgique, peut facilement déboucher sur des problèmes d’alcoolisme mais peut aussi très vite conduire à y associer d’autres types de la drogue.

C’est pourquoi des membres de l’association Dites Non à la drogue, conscients que l’adolescence est une période critique de la vie, ont pris la responsabilité de régulièrement informer préventivement les jeunes, mais aussi les parents, sur les dangers présentés par la consommation de drogues dont le nombre est sans cesse grandissant.

« Nous avons encore beaucoup de travail à faire pour que les gens cessent d'associer alcool et drogue avec plaisir. Il faut arrêter de glorifier la consommation », déclare justement Tommy Duchesne, un préventionniste en dépendances. D’un autre côté, le coût social lié à la consommation de drogues en Belgique représente 419 euros par habitant annuellement, selon une étude de l’Université de Gand. Un dealer ne vous dira jamais les séquelles dramatiques que les drogues créent pour l’individu, la famille et la société ni le nombre de morts qui lui sont associés.

Aucune drogue ne sera jamais un élément anodin ni même festif !

Pour en savoir plus, découvrez les matériaux mis à disposition, visionnez les clips et les documentaires sur le website : www.fr.drugfreeworld.org



Voir en ligne Dites NoN à la Drogue : www.fr.drugfreeworld.org