communique de presse gratuit

>
> La Shoah - In Memoriam

La Shoah - In Memoriam



La Shoah - In Memoriam

Bruxelles.- Le jeudi 19 février la Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme (CCDH) a organisé dans l’auditorium des Eglises de Scientologie pour l’Europe et une Conférence-Débat sur la Shoah et l’origine des persécutions raciales et religieuses. Cette conférence qui s’est tenue dans le prolongement des commémorations de la Shoah avait pour objectif de montrer que le contexte de ces persécutions était en étroite relation avec les objectifs de certains psychiatres*.

Après une présentation de la CCDH par sa présidente, la parole fut donnée à un membre d’une famille juive qui, enfant à cette époque, a vécu les horreurs de la guerre, l’angoisse de la déportation et dont certains membres ne sont jamais revenus.

La seconde partie établissait les bases de l’idéologie allemande de l’eugénisme (psychiatre Alfred Ploetz -1895) qui a conduit à la Shoah et qui avait été initiée avec les premiers camps d’extermination et d’expérimentation sur les Hereros et Namas en Namibie (1904).

Des psychiatres allemands tels Wilhelm Wundt, Emil Kraepelin, puis Ernst Rüdin, Hans Heinze, Werner Heyde (Dr. Fritz Sawade), Werner Villinger, Friedrich Mauz et et bien d’autres, ont contribué à mettre en place et même à diriger la machine nazie qui a conduit à l’Holocauste où des millions de gens ont perdu la vie parce qu’ils avaient été jugés eugéniquement “inférieurs”.

Finalement, ce n’est que récemment que Frank Schneider, ancien Président de l’Association Allemande de Psychiatrie et de Psychothérapie a confessé que** : « Sous le National Socialisme, les psychiatres ont manifesté du mépris vis-à-vis des patients qu’ils avaient à charge, ils leur ont menti, et les ont trompés, eux et leur famille. Ils les ont stérilisés d’office, ont orchestré leur mort ou les ont même tués . ... « Je dois présenter nos excuses - bien qu’elles viennent tard - à toutes les victimes et à leur famille pour la souffrance qui leur a été infligée par les associations allemandes et leurs psychiatres. »

Le dernier intervenant a rappelé l’intervention de la psychiatrie dans différents problèmes contemporains de société tels les goulags de Russie, les purifications ethniques de Bosnie et du Kosovo, l’apartheid d’Afrique du Sud et aussi dans la négation actuelle de la religion où le “...conseil pastoral a été progressivement remplacé par l’humanisme et le conseil psychologique...” sans oublier la psychiatrie eugénique.

Avant de terminer la conférence, un extrait du film « L’ère de la peur : le règne de terreur de la psychiatrie »*** fut projeté et a précédé un débat fort intéressant qui a pris en compte les évènements les plus récents.

Consulter :

* Psychiatrists : The Men Behind Hitler – May 1999, Thomas Roder et al.

** La Psychiatrie sous le National Socialisme : Souvenir et responsabilité, discours délivré le 26 Novembre 2010 à Berlin, par le Prof. Dr. Frank Schneider, Président de l’Association Allemande de Psychiatrie et de Psychothérapie (DGPPN).

*** DVD : L’ère de la peur : le règne de terreur de la psychiatrie, sur www.cchr.org




Mots clés : conférence - débat - drogue - humanitaire -