communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Enseignement / formation
> L’initiative College@work d’Alcatel-Lucent veut favoriser l’orientation

L'initiative College@work d'Alcatel-Lucent veut favoriser l'orientation professionnelle des jeunes

15758

Alcatel-Lucent (Euronext Paris et NYSE : ALU) présente son projet-pilote College@work expérimenté sur son site de Villarceaux, en Essonne, en collaboration avec la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) et le Rectorat de l'académie de Versailles.

Alcatel-Lucent accueille depuis de nombreuses années sur l'ensemble de ses sites en France des collégiens de classe de troisième dans le cadre de leur stage obligatoire. Fort de cette expérience, le Groupe a souhaité aller plus loin en matière d'égalité des chances à un moment du parcours scolaire où se pose la question de l'orientation professionnelle.

Durant une semaine complète, du 13 au 17 décembre, le site de Villarceaux d'Alcatel-Lucent a accueilli 25 collégiens issus de différentes classes de troisième du collège Louise Weiss de Nozay (91), tous volontaires pour ce stage en entreprise tourné vers la découverte de 15 grands métiers de l'entreprise.

Outre la découverte d'Alcatel-Lucent et du site de Villarceaux, premier centre européen de R&D du Groupe, les collégiens ont participé à de nombreux ateliers linguistiques (anglais appliqué aux télécoms), ludiques (chasse au trésor), créatifs (reportage vidéo, élaboration d'une fresque murale) ou orientés vers les ressources humaines et le travail collaboratif (réalisation de CV/lettres de motivation, utilisation des réseaux sociaux à des fins professionnelles). Ces ateliers ont été animés conjointement par des professeurs du Collège ainsi que par des salariés volontaires d'Alcatel-Lucent dans le cadre notamment de l'atelier « Vis ma Vie » permettant de partager une matinée avec un métier et un salarié d'Alcatel-Lucent. Pendant cinq jours, ces jeunes élèves auront effectué une véritable semaine de classe en entreprise, autour d'un projet pédagogique conçu en étroite collaboration avec le collège.

Né à l'issu d'une visite de quarante collégiens lors des portes-ouvertes des laboratoires de recherche d'Alcatel-Lucent en juin dernier, le concept College@work a demandé au Groupe et au personnel enseignant, plusieurs mois de préparation.

« Nous avons aidé Alcatel-Lucent à trouver un rythme et un niveau de formation adapté au jeune âge des participants afin de mettre au point un programme efficace et sur-mesure, qui se marie également avec les contraintes de la vie d'entreprise. Notre plus grande satisfaction est de constater, alors que la semaine touche à sa fin, une évolution des comportements de nos élèves, qui se plient ici très volontiers aux codes vestimentaires et de langage de l'entreprise », se réjouit Christian Farès, Principal-adjoint du collège Louise Weiss.

Didier Baichère, directeur des ressources humaines d'Alcatel-Lucent en France, explique : « Notre objectif au travers de cette opération était double. Il s'agissait d'une part de démontrer que les filières technologiques, principaux viviers de recrutement pour nous, ne sont pas réservés à une élite et de combattre ainsi très en amont une éventuelle autocensure chez les jeunes gens. Il s'agissait par ailleurs de donner le goût des filières techniques aux jeunes filles, afin qu'elles s'orientent plus tard vers des écoles d'ingénieurs ou des universités et nous permettent à l'avenir de féminiser nos métiers, bien au-delà des 27% d'effectifs féminins que nous comptons aujourd'hui chez Alcatel-Lucent ».

Cette initiative originale College@work s'inscrit dans une politique dynamique du Groupe en faveur de la jeunesse et de la diversité avec notamment son plan 1000 jeunes lancé en 2009 pour aider les jeunes à s'insérer plus facilement dans la vie active via des stages ou l'apprentissage.

Au vu du succès remporté par le dispositif, l'expérience devrait être reconduite l'an prochain sur le site de Villarceaux et étendue à l'ensemble des sites du Groupe en France.

Alcatel-Lucent aura par ailleurs le plaisir de soutenir le collège de Nozay dans sa participation aux Trophées de la découverte professionnelle.