communique de presse gratuit

>
> l’immobilier sur Internet ne s’est jamais aussi bien porté

l'immobilier sur Internet ne s'est jamais aussi bien porté



Dans quelques jours s'ouvre le salon de l'immobilier à Paris dans un contexte de marché immobilier plutôt confus. Quand tout semble incertain autour des prix de l'immobilier, du nombre ou du délai de transactions, une chose est sûre : sur Internet, l'immobilier se porte très bien malgré le semblant de retournement du marché ! Internet est un média aux résultats fulgurants : en France, plus de 60% de la population de plus de 11 ans est aujourd'hui internaute. En dix ans seulement (1996-2006), on est passé de 0 à 30 millions d'internautes. 80% des futurs acquéreurs consultent les annonces immobilières sur Internet avant de faire leur choix. En octobre 2007, 4,5 millions de personnes ont visité au moins un site immobilier, soit près de 20% de l'ensemble des internautes français. Il est donc indispensable d'être vu sur le net. Et ce ne sont pas les agences équipées qui vous diront le contraire : « 60% de notre chiffre d'affaires correspond aux ventes effectuées par Internet, grâce à notre visibilité en ligne », confie un agent immobilier de Bordeaux. En effet, Internet est un média indispensable au marché immobilier. D'abord au service des particuliers, il présente des avantages indiscutables par rapport au business modèle des agences immobilières traditionnelles. Et le succès que rapportent certains sites, SeLoger en tête, prouve que le marché immobilier sur Internet est bien loin de la fin.

Tout d'abord, Internet permet une réactivité hors du commun. Les annonces sont toujours d'actualité, puisque renouvelées en temps réel. Un simple clic et l'annonceur peut publier ou supprimer son annonce. C'est un élément incontournable quand on recherche un bien rapidement ou quand on est pressé de le vendre. Ensuite, quand on ne veut pas passer par une agence immobilière, il est plutôt compliqué d'être en relation avec des particuliers. Sur Internet, c'est au contraire extrêmement simple. Des sites comme De Particulier A Particulier et Entreparticuliers diffusent des annonces de particuliers uniquement. Adieu donc honoraires et frais d'agence ! Internet permet de faire des économies. Par ailleurs, le web propose tout un tas de services, d'outils qu'on trouve difficilement dans le commerce immobilier habituel. Prenons pour exemples : l'alerte mail qui permet aux futurs acquéreurs d'être informés en direct d'une annonce correspondant à leurs critères de recherche ; les différents calculateurs, simulateurs ou comparateurs de prix, d'assurance etc. ; voire tout simplement la recherche par quartiers ou mots-clés. En agence, il faut s'armer de patience et feuilleter une à une toutes les annonces afin de voir si elles correspondent à vos critères ! Enfin, avec l'arrivée de la technologie Web 2.0, Internet a une très forte longueur d'avance. La géolocalisation est un atout indéniable. A peine besoin de se déplacer physiquement pour savoir si le bien vous plaira, en ce qui concerne son environnement (quartier, transports etc.). Le Web 2.0 a fait naître aussi de nombreux blogs. Même sur les sites immobiliers, on peut partager ses avis, ses conseils, dans un souci de convivialité et de respect (blogs modérés bien sûr !). Grâce au Web 2.0, bon nombre de sites Internet sont totalement gratuits, même pour consulter les annonces immobilières les plus récentes, à l'image de Site Leader Immobilier.

En France pourtant, l'immobilier sur Internet est plutôt en retard ! Des sites comme Immobilienscout24 en Allemagne ou comme Rightmove en Grande-Bretagne, remportent un succès bien plus important. Immobilienscout24 recense plus d'1,2 millions d'annonces et 2,5 millions de visiteurs (selon NetRatings) et Rightmove comprend plus de 90% des agents immobiliers anglais. Il est classé dans le top 20 des sites anglais les plus consultés et est loin devant ses concurrents en part de marché (plus de 40%). Aux Etats-Unis, Internet est la première source d'information immobilière. Le site Zillow, de la mouvance Web 2.0, l'a bien compris. Premier site d'estimation en ligne, Zillow recense maintenant plus 8 millions de logements américains et propose à la vente plus d'un million de biens, deux ans seulement après sa mise en ligne. Partout dans le monde, Internet est donc un média incontournable dans le domaine de l'immobilier. En France, l'immobilier sur Internet n'en est plus à ses débuts, mais il y a encore beaucoup à faire…

Références : (à noter que les slogans donnés pour chaque site sont ceux diffusés sur les sites eux-mêmes, non pas une opinion formulée)

http://www.seloger.com : n°1 de l'immobilier sur Internet

http://www.pap.fr : Premier site immobilier français

http://www.entreparticuliers.fr : 1er site immobilier des particuliers

http://www.site-leader-immobilier.fr : 1er portail Web 2.0 des professionnels de l'immobilier

http://www.immobilienscout24.de : 1er portail immobilier germanique (traduction)

http://www.rightmove.co.uk : 1er site Internet immobilier en Grande-Bretagne (traduction)

http://www.zillow.com : Votre atout immobilier (traduction)




Mots clés : agence immobiliere - Paris - salon -