communique de presse gratuit

>
> L’essentiel sur le thé chinois Dian Hong

L'essentiel sur le thé chinois Dian Hong



L’essentiel sur le thé chinois

Dans le monde occidental et notamment en Europe, on désigne par thé noir, le thé rouge chinois caractérisé par la couleur de sa feuille séchée qui varie du marron foncé jusqu'au noir, mais la couleur de la feuille mouillée (fermentée / oxydée) est plutôt fauve.

Contrairement aux Chinois qui ne l'apprécient pas beaucoup, le thé rouge (selon la nomination chinoise) est celui qui est le plus populaire et le plus consommé par les Occidentaux et les populations du Moyen Orient. Il existe trois catégories de thé rouge. Le thé Dian Hong, cultivé dans la province du Yunnan et récolté au printemps, est d'un grade supérieur, c'est l'un des plus connus. Il appartient à la catégorie Gong fu Hong et demande beaucoup de savoir-faire et de patience dans son élaboration pour obtenir la couleur, l'arôme et la forme qui lui sont propres.

Le thé Dian Hong se présente sous la forme de nombreux bourgeons torsadés et duveteux dégageant des notes de fruits murs et de miel, agréablement épicées. Pour retrouver toutes ses qualités dans votre tasse, il est conseillé de le préparer dans une théière en terre cuite chinoise où l'infusion ne doit pas dépassée 2 à 3 minutes. La théière devra être auparavant réchauffée et les feuilles de thé n'ont pas besoin d'être rincées, il faut compter 3 à 5 grammes pour 20 centilitres. On peut aussi préparer ce thé à la manière traditionnelle occidentale. Sa couleur varie du jaune ambré au fauve orangé.

Il se consomme généralement l'après-midi, mais est également excellent au petit déjeuné.

Petit Gaiwan propose différentes sortes de Dian Hong, mais également de nombreux autres thés de Chine.