communique de presse gratuit

Accueil du site
>
E-commerce
> L’animalerie en ligne, Animal-District.com voit son site internet totalement (...)

L'animalerie en ligne, Animal-District.com voit son site internet totalement refondu


Depuis la reprise du site Animal District par Stéphane ALLIGNE (ex pdg de Motoligne), le site ne cesse d'évoluer tant graphiquement qu'ergonomiquement. Retour sur un entretien du mois d'Octobre avec Stéphane ALLIGNE.

Joël VINCENOT : Bonjour Stéphane, nous constatons de nombreux changements sur le site Animal District depuis plusieurs semaines, pouvez-vous nous les détailler un à un ?

Stéphane ALLIGNE : Bonjour Joël, oui en effet, dans le groupe nous misons beaucoup sur Animal District, nous sommes toujours en train d'apprendre de nos clients. Toutefois il a fallut agir rapidement pour atteindre le minimum de volume que nous nous étions fixés initialement.

Cette [animalerie en ligne à tout d'abord et refondue de A à Z, qu'il s'agisse de la homepage ou de la fiche article, tout a été revu et corrigé. Aujourd'hui il est aussi simple de commander un collier chien chez nous que chez nos concurrents, ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent. La présentation doit rester au cœur de nos préoccupations et chaque produit : collier, laisse ou encore croquettes chien doit avoir une fiche article cohérente et ergonomique.

Nous avons également travaillé tout le processus de commande pour le rendre simple et efficace, mais il nous reste encore beaucoup à faire, la route sera longue mais passionnante !

Joël VINCENOT : Quels sont les projets, les évolutions qui vont arriver autour d'Animal District dans les semaines à venir ?

Stéphane ALLIGNE : L'augmentation de la base produits va continuer avec l'arrivé de deux nouveaux fournisseurs, nous avons également décidés d'élargir la gamme. Fin décembre nous devrions tenir les objectifs fixés initialement en matière d'augmentation de catalogue produits. Puis la question que je me pose depuis des années (même quand j'étais chez Motoligne), c'est Amazon ! Je pense après plusieurs mois de réflexion que cela peut être un levier assez important, aussi nous avons prit la décision d'intégrer tout ou partie de notre catalogue produit sur Amazon. Nous ne rentrerons pas dans une guerre des prix avec Amazon, ni avec nos confrères présents sur Amazon, mais notre outil informatique nous permet une gestion simple des commandes enregistrées sur Amazon, nous aurions tort de nous priver d'une telle source de chiffre d'affaire. Je dirai que dans deux mois, l'on pourra trouver : collier chien, croquettes, laisse et tous les accessoires pour chien, chat et autre sur Amazon et distribués par Animal District. La vraie réponse à votre question est au final que tout reste à faire !

Joël VINCENOT : Qu'est sont vos moyens de différenciation par rapport à vos concurrents ?

Stéphane ALLIGNE : Tout d'abord la flexibilité, nous ne sommes pas chargés comme des wanimo par exemple, aussi nous pouvons nous adapter rapidement et pivoter. Puis la créativité dans nos opérations marketing est au cœur de notre ADN. A partir du premier Novembre nous allons lancer un concours national visant à faire connaître du grand public notre animalerie en ligne avec un jeu percutant et parfaitement adapté au cœur de cible.

Joël VINCENOT : Pouvez-vous nous en dire plus sur ce jeu concours ?

Stéphane ALLIGNE : Je ne peux pas tout révéler, mais globalement cela devrait buzzer un petit peu dans notre petit monde du net !

Joël VINCENOT : Avez-vous pour idée de recruter d'autres collaborateurs ?

Stéphane ALLIGNE : Oui, bien entendu, le marché animalier est beaucoup plus important que celui de la moto, imaginez en France nous avons 60 millions de chats ! Le potentiel est énorme et il faudra rapidement étoffer les équipes, notamment sur la partie service clients. Nous recrutons pour l'heure 2 préparateurs de commandes pour répondre à une demande de plus en plus importante sur les accessoires chien notamment. L'aventure ne fait que commencer et il est essentiel de s'entourer rapidement des meilleurs profils.

Joël VINCENOT : Un mot pour la fin ?

Stéphane ALLIGNE : On arrive vite et fort alors regardez derrière vous !