communique de presse gratuit

>
> Inauguration de la résidence pour personnes âgées dépendantes Saint Vincent (...)

Inauguration de la résidence pour personnes âgées dépendantes Saint Vincent Givors



Inauguration de la résidence

 Une résidence entièrement reconstruite

La résidence Saint Vincent a été reprise en gestion en 2007 par la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité. Elle vient d'être entièrement reconstruite pour répondre aux besoins de confort et de sécurité des personnes accueillies. Les travaux ont été conduits par l'OPAC du Rhône, bailleur social. Situé sur le même site que l'ancien bâtiment, est ouvert sur le centre-ville et la place du marché, offrant aux résidents un environnement dynamique et animé. Les 113 chambres sont individuelles. D'une superficie d'environ 22 m2, elles sont équipées d'une salle d'eau accessible aux personnes à mobilité réduite. Les espaces de vie ont été entièrement conçus pour permettre aux résidents de bénéficier d'un cadre chaleureux et convivial dans lequel ils peuvent se sentir chez eux et accueillir leurs proches aussi souvent qu'ils le souhaitent. Des terrasses extérieures ont été aménagées au rez-de-chaussée et aux étages pour profiter des beaux jours ou jardiner. La résidence dispose également d'un espace Snoezelen permettant l'accompagnement et l'écoute des personnes âgées dépendantes au travers de stimulations sensorielles. Une unité de vie protégée de 29 places est dédiée aux personnes souffrant de troubles cognitifs. Elles bénéficient d'une prise en charge et de soins adaptés à leurs besoins.

La résidence est entièrement habilitée à recevoir des personnes bénéficiaires de l'aide sociale.

 Qualité des soins et de l'accompagnement

Une équipe pluridisciplinaire d'une soixantaine de salariés accompagne et soigne les personnes accueillies. Elle est composée d'un médecin coordonnateur, d'une infirmière coordinatrice, d'un kinésithérapeute, d'une animatrice, d'une psychologue, d'infirmières diplômées d'État, d'aides-soignants, d'aides médico-psychologiques, d'agents de soins, de lingères, d'un responsable et d'agents des services logistiques, d'un ouvrier d'entretien, de personnels administratifs.

Des séances de kinésithérapie sont proposées chaque semaine et une plateforme équilibre permet une approche préventive des chutes. Afin d'offrir une continuité de soins et de prise en charge, la résidence développe également des passerelles avec les acteurs de santé du secteur comme l'Hôpital Montgelas. Un programme d'animations quotidien vise à maintenir l'autonomie et favoriser la vie sociale des résidents : jeux de mémoire, gymnastique douce, ateliers cuisine au sein d'une cuisine thérapeutique, jeux de société, repas à thème, projection de films et de documentaires, sorties… Résolument ouverte sur l'extérieur la résidence a mis en place des partenariats qui permettent aux personnes accueillies de maintenir des liens sociaux et intergénérationnels. Des rencontres sont régulièrement organisées avec les enfants de la halte-garderie de Givors. Un livre de chansons a été spécialement créé par les résidents pour eux. Un atelier « nouvelles technologies » a été mis en place avec des jeunes en difficulté et leur éducateur pour aider les personnes âgées à se familiariser avec les outils informatiques (ordinateur, tablette, internet, réseaux sociaux). Chaque année un projet créatif est mis en place avec la Maison du Fleuve Rhône autour des souvenirs que les personnes âgées gardent du fleuve qu'ils ont côtoyé toute leur vie. Une pièce de théâtre ou encore une exposition ont ainsi vu le jour en 2011 et 2012. Intitulé « Fleuve correspondance », le projet réunit cette année les enfants de l'école primaire et les résidents qui raconteront chacun leur vision du Rhône. Une lecture publique sera organisée en fin d'année.

 Le financement

L'investissement immobilier est de 10 610 000 € TTC. Le financement est constitué de subventions publiques (Caisse Nationale de Solidarité pour l'Autonomie, et État) et de prêts de la Caisse des Dépôts et Consignations. L'investissement en équipement et mobilier est de 1 282 732 € TTC. Le financement est constitué de subventions privées (caisses de retraite Novalis Ircafex, Novalis Arcco, Novalis Agirc et Régime Social des Indépendants), d'un prêt de la Caisse d'Épargne Rhône-Alpes ainsi que de fonds propres de la Fondation.

La Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité

Reconnue d'utilité publique par décret en Conseil d'État en 2001, la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité est un acteur non lucratif majeur pour l'accueil et l'hébergement des personnes âgées dépendantes. Gestionnaire de quatre établissements sanitaires et de structures d'accueil pour personnes handicapées, elle accompagne également plus de 11 200 personnes à domicile via des plateformes de téléassistance de proximité, des oeuvre pour l'autonomie sociale où les besoins de la société sont croissants. Son objet d'intérêt général s'inscrit dans le prolongement de l'engagement des fondateurs de lutter contre toutes les formes d'exclusion sociale. Son Conseil d'Administration est présidé par Madame Astrid Boos. La Fondation est dirigée par Monsieur André Aoun.

• Chiffres clés au 31 décembre 2012 • 112 établissements et services • 6 880 places d'accueil dans le médico-social • 5 120 patients accueillis dans quatre établissements sanitaires • 11 220 personnes soutenues à domicile, notamment via des plateformes de téléassistance • 5 540 collaborateurs • 331 millions d'euros de ressources

Contacts FCEs

Delphine Bonillo Directrice régionale Tél. : 06 31 31 98 37 delphine.bonillo@fces.fr

Catherine Schwartz Déléguée à la communication et au mécénat de la Fondation Caisses d'Épargne pour la solidarité Tél. : 01 58 07 16 60 - catherine.schwartz@fces.fr