communique de presse gratuit

>
> Google et le cas Banque point org

Google et le cas Banque point org



Difficile de nos jours d’opérer une stratégie de développement de site web ambitieuse sans la prescription de Google, en fait les frais !

Est t-il encore indispensable d’expliquer qui est Google ? Le plus gros prescripteur de trafic sur Internet est devenu une quasi institution, il n’est pas un jour en France et ailleurs où son nom ne soit mentionné dans laes lignes d’un quotidien, les pages d’un magazine, les mots d’un animateur TV ... bref Google est partout, puissant voir surpuissant, imposant un modèle technologique à l’Internet global.

Je ne suis pas du tout un ennemi de Google, au contraire l’entreprise comme les modèles technologiques me passionnent et je les pratique depuis leurs débuts personnellement et professionnellement.

Seulement aujourd’hui nous semblons atteindre un inédit point de rupture sur L’internet.
En effet la suprématie de GG est entamé non pas par de réels concurrents sur son terrain, mais par la considération technologique du web. Facebok le veut social et sur un modèle très englobant ne laissant que peut de plac à l’Internet. Apple le veut mobile, encadré par un système propriétaire très fermé ... Google n’est pas en reste sur ces nouveaux modèles d’utilisation du web mais là n’est pas le sujet, revenons y : Google impose aujourd’hui un monopole idéolo-technologique sur le web et dispose d’un droit de vie et de mort sur tous les projets du web.

Jusqu’à lors officiellement partisan d’un Internet libre, dédié aux usagers, héritié des folles années hippies... Google est petit à petit arrivé vers un modèle purement capitaliste, plus ou moins dicté par ses actionnaires. En gros GG doit rentrer des dollars pour maintes et maintes raisons. Mais en agissant de la sorte Google reste t-il garant de la liberté qu’à imposé l’Internet au début du millénaire ? N’est t-il pas comme les autres plutôt entrain de dédier sa technologie et donc son modèle, aux plus puissants, aux plus offrants ... ?

Quoi qu’il en soit il est aujourd’hui absolument impossible de lancer un projet web sans envisager un bon positionnement sur Google qui entretien de son côté de nombreuses légendes urbaines sur le référencement, les bons et mauvais usages du web etc ... tout en utilisant à profusion le contenu posté par des millions d’éditeurs pour générer son propre mix et surtout des revenus liés à la publicité.

Et comme Google est le maitre, il n’a rien à justifier mais peut réduire à néant les efforts de certains.

Le cas banque point org

8 mois après sa mise en ligne le site banque.org continue à proposer de nouveaux contenus mais a été obligé de mettre en suspend le développement de certains services à cause d'un boycott du moteur de recherche Google.

En effet, après avoir effectué un travail sérieux de référencement sur ce site, en prenant en compte toutes les conditions d'utilisation du moteur de recherche, il s'est avéré que banque.org est devenu le premier site non institutionnel parmi les résultats sur la requête "". Pendant des semaines, globalement durant 3 mois sur les 8 d'activité, le site a été positionné entre la 12ème et la 15ème place sur le mot clé en question. Mais depuis ces 8 mois google ne cesse de faire faire du yoyo à banque.org, un jour en le positionnant bien, 5 jours après en le faisant disparaitre des 200 premiers résultats, et ce sur toutes les requêtes sur lesquelles le site était positionné.

Il y a deux mois environ, le positionnement est revenu et semblait se stabiliser. Nous avons de notre côté apporté quelques efforts du point de vue éditorial et 15 jours après, redisparu et là depuis un bon mois et demi le site est dans les tréfonds des bases de donnée de Google.

Nous faisons bien des efforts de manière à obtenir des visiteurs par d'autres canaux de diffusion, mais honnêtement sans les moteurs de recherche il s'avère très compliqué de mettre en place un plan de développement.