communique de presse gratuit

>
> Femmes politiques

Femmes politiques



Femmes politiques

Que peut-il bien rester d’une femme politique a qui on aurait retiré la politique ? Une femme bien sûr ! Mais quelle femme ? Sa nature profonde de femme doit elle s’effacer dans ce contexte politique ? ou au contraire s’affirmer pour le plaisir des yeux, pour le plaisir des hommes inévitablement, et pour le bonheur de tous, assurément !

Femmes politiques

Disons le clairement la mode est aux "femmes politiques", politiquement correctes certes, mais terriblement femmes ! Quel véritable lien peut-il exister entre Rachida DATI, Ségolène ROYAL, RAMAYAD ou encore Roseline BACHELOT ? Ségolène Femme, Rachida Glamour, "sont des mots qui vont si bien ensemble" comme dirait la chanson. Et dans ce palmarès Roseline BACHELOT n’est pas en reste. On aime ou on n’aime pas, mais on ne peut rester indifférent devant ses interviews au verbe tendancieux, ou le charme fait voler en éclats tous les critères de beauté.

Ainsi moi homme que je suis à la prochaine consultation électorale, comme tant d’autres, je ne cesserai pas de me poser la question, à savoir si mon vote n’est pas directement et fortement influencé par cette image de femme. De la à dire que la parité homme femme n’est pas respectée, certainement ! mais peut-être pas dans le sens ou on l’imagine. Le pouvoir de séduction d’une femme est en général supérieur à celui d’un homme. Même si vous pouvez me contredire sur ce point c’est bien la nature qui veut ça et c’est bien ainsi, pardonnez lui !

Femme publique

De la femme politique à la femme publique (publiquement exposée) en général, il n’y a qu’un pas que nous pouvons franchir allègrement pour parler de la Première Dame de France qui a bien droit au chapitre elle aussi.

Madame Nicolas SARKOZY, Carla BRUNI, ex chanteuse-manequin a été critiquée pour certaines "attitudes" attitudes attitudes... Attitudes de femme bien sûr. Au delà de la jalousie ambiante et de la rétro-politique pour ne pas dire politique rétro, il faut bien convenir que cette image nous plaît par rapport à tout ce que nous avons pu voir dans le passé, et que l’image de la France n’a rien à y perdre mais tout à y gagner.

Si la belle du Royaume plaît tant au peuple de France ce n’est pas un hasard. La soif de "pipolisation" n’est pas la vraie raison de cet engouement. Il faut rendre à César ce qui est à César. Carla est simplement et toujours belle, dans n’importe quelle circonstance, et on aime ! Femme politique, femme publique, ou femme tout court : à vous de juger !




Mots clés : débat - femme - politique -