communique de presse gratuit

>
> Evolution de la fiscalité et perte d’efficacité des fonds en euros

Evolution de la fiscalité et perte d'efficacité des fonds en euros



Evolution de la fiscalité et perte d'efficacité des fonds en euros

Tout le monde est au courant que l'épargne française est très abondante mais qu’elle n’est pas astreinte à des supports adaptés aux entreprises. Pour l’assigner principalement au service du financement de l'économie et de la croissance, nos ministres se sont attachés à une grande refonte de l'épargne. Dans le viseur de Bercy, les placements à rendement garanti, qui assurent des revenus certes faibles à leurs épargnants mais qui sont soumis à un taux d'imposition relativement bas, trop bas ? Il faut légiférer.

Diversification des avoirs

Quoique bien plus diversifiés qu’avant (à l’automne 2012, le tiers des actifs des assureurs était engagé en obligations d’entreprise, contre 31% dans des obligations d’Etat, 16% en actions et 2% en immobilier), les fonds en euros sont désormais assujettis au contexte de taux historiquement bas, récemment soutenu par la décision de la Banque centrale d’abaisser son taux principal. L’épargnant n’a pas fini de payer les réformes budgétaires. L’ (Association Française d’Epargne et de Retraite) à récemment parlé de « matraquage fiscal ».

La situation actuelle n’est vraiment pas encourageante

Cela fait dix ans que le profit des fonds en euros s’affaisse. Le bénéfice est passé à un taux de 2,7% en moyenne (hors frais) selon Generali Assurances, contre 2,9% l’an dernier. En 2013, le profit actuel devrait être égal à 2,6%, moins 0,3 point par rapport à l’an passé.

Que faut-il en retenir ?

Si l'on n'a pas de nécessité en liquidités, on peut flécher une portion de son contrat (viser 5 ans) vers des unités de compte sans oublier que les performances passées ne préjugent pas de ce qui va se passer dans l’avenir.

Même peu lucratif, le fonds en euros présente 2 garanties, ce qui en fait toujours un support à privilégier dans une économie de taux très faibles.




Mots clés : assurance -