communique de presse gratuit

>
> Enquête : La perception des Français sur les droits de l’Homme dans le (...)

Enquête : La perception des Français sur les droits de l'Homme dans le monde



Forum mondial des droits de l’Homme de Nantes : Face à la crise, les droits de l’Homme ?

Enquête : La perception des Français sur les droits de l’Homme dans le monde

A l’occasion de sa 4ème édition, le Forum mondial des droits de l’Homme, a décidé d’interroger les Français sur leur perception de l’évolution des droits de l’Homme dans le monde. l'Institut iSAMA a ainsi réalisé du 4 au 5 juin 2010 une enquête auprès d'un échantillon représentatif de la population française.

ANALYSE... En une période bouleversée par la crise financière, avec ses conséquences dévastatrices, l'actualité des Droits de l’Homme n'a rien d'évident. En effet, les citoyens ont-ils encore la volonté de s'en préoccuper, soucieux qu'ils sont de leur avenir social immédiat ? Le sondage réalisé par l'institut iSAMA pour Droits de l’Homme et gouvernements locaux permet d'établir quelques repères solides, et parfois inattendus, sur ce point.

UN DIAGNOSTIC SANS COMPLAISANCE D'un problème que l'on ne souhaite plus aborder, la meilleure façon de s'en débarrasser est de nier sa réalité. L'opinion publique française refuse cette facilité sur la question des droits de l’Homme dans le monde, 42% considérant que leur situation se dégrade et 40% qu'elle n'évolue pas, contre seulement 16% qui voient une amélioration. La sévérité du diagnostic est peu ou prou partagée dans toutes les catégories d'analyse considérées.

LE NOUVEAU PAYSAGE DES MENACES Le regain d'intérêt de l'opinion publique française pour les Droits de l’Homme, dans le courant des années 1970, s'était fait avant tout sur la dénonciation des abus du pouvoir politique, soit à l'Est, contre les dissidents notamment, soit à l'Ouest, avec la répression en Amérique latine. Dans ces deux cas emblématiques, la menace était avant tout l'oppression policière ou les exactions militaires.

Toute autre est la perception actuelle : ce sont des forces diffuses, obéissant à des logiques largement désincarnées qui constituent les menaces principales pour les droits de l’Homme. Ainsi, le vaste mouvement des « intégrismes religieux » est la première menace citée, notamment à droite, devant deux notions liées à la sphère de la mondialisation, « les difficultés économiques et financières », et « la pression des entreprises multinationales ». A l'inverse, les NTIC ne sont pas réellement identifiées pour l'heure comme une menace prioritaire, en dépit de certains débats récents sur la confidentialité des données personnelles sur le web.

LA CONVERGENCE DU DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET DES DROITS DE L’HOMME Il existe, pour l'opinion publique française, un lien fort entre développement économique et respect des droits de l’Homme. Cette relation se lit clairement dans le fait que près des trois quarts des Français considèrent que la crise économique actuelle constitue une menace directe pour le respect des droits de l’Homme dans le monde. Cette opinion est largement majoritaire partout, même si les personnes travaillant à leur compte – précisément ceux que l'on désigne parfois comme les « acteurs économiques » - sont relativement nombreux à nier un tel lien (46%).

De manière connexe, 49% des Français souscrivent à cette idée forte du respect des droits de l’Homme comme condition (et non pas simplement adjuvant) du développement économique, seuls 18% y voyant un frein. A une époque où certaines économies à forte croissance sont le fait de sociétés décrites comme se préoccupant peu des droits de l’Homme, il s'agit d'une attitude intéressante.

En peu de mots, la conclusion de ce sondage est donc que la crise économique, loin d'estomper les préoccupations des Français en matière de défense des droits de l’Homme, leur a donné à la fois une nouvelle forme et une pleine actualité. Jérôme Sainte-Marie Directeur associé de l'institut iSAMA

A propos du Forum mondial des droits de l’Homme de Nantes Créé en 2004 à l’initiative de l’UNESCO, le Forum mondial des droits de l’Homme a pour vocation de contribuer au renforcement des réseaux de solidarité entre acteurs impliqués dans la protection, le respect et la mise en œuvre des droits de l’Homme. Il réunit tous les deux ans - sur un pied d’égalité - les différentes catégories d’acteurs du domaine des droits de l’Homme responsables politiques, militants et dirigeants d’ONG, universitaires et experts internationaux, représentants d’organisations internationales venus du monde entier. Depuis 2008, le Forum est organisé par le Secrétariat international permanent Droits de l’Homme et gouvernements locaux, basée à Nantes.

Contact Presse Agence VILLAGE RP Rachel Bornais - r.bornais@village-rp.com - 01 40 22 60 95 Samia Debeine Bounoua - s.debeine-bounoua@village-rp.com - 01 40 22 61 90