communique de presse gratuit

>
> En savoir plus sur les modèles d’alambics

En savoir plus sur les modèles d'alambics



En savoir plus sur les (...)

Les alambics : indispensables pour la distillation

Pour avoir un bon spiritueux, l’accent est notamment mis sur le vieillissement. Le choix du type d’alambic pour la distillation est important. Pour la production de whisky, les types d’alambics les plus courants sont les suivantes :

- l’alambic à colonne : il peut réaliser un spiritueux titrant à plus de 90° à la sortie de l'alambic et peut produire de manière continue.
- l’alambic traditionnel : il est composé de trois parties à savoir la chaudière ou cucurbite qui sert de réceptacle, ensuite le chapiteau et le col de cygne qui viennent collecter les vapeurs et pour finir le réfrigérant avec le serpentin pour condenser les vapeurs et réguler la température.

Les matériaux utilisés pour les alambics

Autrefois, les alambics étaient fabriqués à partir de verre ou encore de céramique. Au fil des années, les fabricants se sont dirigés vers le cuivre.

L’alambic traditionnel est en cuivre pour plusieurs raisons.

- ce matériau est idéal car facile à modeler selon la forme souhaitée, très bon conducteur de chaleur et très résistant à la corrosion.

Le cuivre reste cependant un matériaux relativement onéreux. Il reste tout de même le matériau privilégié et permet également d'éliminer les substances sulfurées volatiles dans l'alambic et favoriser les esters qui apportent des arômes fruités au distillat.

Le saviez-vous ? Par le contact du spiritueux et du cuivre (pendant la phase de condensation notamment), plus le distillat sera fruité et léger !



Voir en ligne Fabricant traditionnel d’alambics : https://www.alambics-sofac.fr