communique de presse gratuit

>
> En 2015, on évite les blessures

En 2015, on évite les blessures



Nouvelle année rime avec nouveau départ et l’envie de se remettre à courir est certainement commune à plusieurs personnes. Pour que cette résolution ne se transforme pas en accident de parcours, le choix des équipements est particulièrement important.

Run 4, la start-up spécialisée dans le running, a mis au point un vélo d’entraînement qui empêche de se blesser : le Bionic Runner. Il a été conçu pour reproduire de manière exacte le mouvement naturel de course à pied ; à savoir 60 % du mouvement en l’air et 40 % du mouvement au sol. De cette façon le coureur active exactement la même mécanique naturelle que lorsqu’il court, tout en positionnant correctement ses membres. Grâce à sa technologie sans impact, on évite les hyper-extensions articulaires et les fatigues liées aux impacts. Ce sont les principales causes d’entorse ou même d’élongation musculaire, qui perturbent souvent les coureurs.

Le Bionic Runner donne aussi la possibilité aux coureurs de poursuivre leur séances de préparation même en cas de blessure. Kerrie Otto de Grancy, troisième coureuse australienne la plus rapide explique comment le Bionic Runner lui a permis de s’entraîner malgré une entorse à la cheville. " Trois semaines avant le Mondial des 100 kms de Doha j’ai pu reprendre les entraînements alors que je pouvais à peine marcher, à cause d’une entorse. Le Bionic Runner est vraiment tombé à pic".

Selon Steve Cranitch, le fondateur de Run4, seules, les chaussures ne suffisent pas à éviter ou faire baisser la proportion des blessures. Il faut aussi que cette prévention soit possible au cours même de l’entraînement de course à pied ; c’est ce qu’offre le Bionic Runner.

Run4 est une start-up australienne qui propose des articles de running. L'entreprise lance actuellement le Bionic Runner, un vélo dédié à l'entraînement de course à pied.