communique de presse gratuit

>
> Detention abusive d’un étudiant sénégalais

Detention abusive d'un étudiant sénégalais



J’attire votre attention sur des événements récents qui se sont deroulés cette semaine en effet M. NIANG Pape Alé étudiant sénégalais arrivé en France en tant que premier prix du concours général en philosophie du Sénégal avec une bourse pour poursuivre ses études supèrieures en prépa litteraire. Le mercredi 6 décembre M. NIANG se rend à Nevers pour honnorer un rendez vous avec sa conseillère financière. L’entretien n’ayant pas été terminé avant l’heure du déjeuner ils décident de se retrouver après le dejeuner, alors M. NIANG se retrouve dans une des rues de la ville à la recherche d’un endroit pour déjeuner, c’est alors que la police nationale française l’interpelle pour un contrôle d’identité.

M. NIANG avait en sa possession un passeport vierge avec un courrier de la préfecture de Seine et Marne qui lui demandait un passeport en cours de validité pour lui délivrer un titre de séjour en plus d’un dossier de demande de titre de séjour pour étudiant de la prefecture d’Evry. Aprés une garde à vue de 24h sans un coup de fil aprés les quatre heures de verification et sans nourriture, le commissaire décide de demander au prefet de Nevers une demande d’expulsion car il estime qu’il y a trop d’immigrés en France et que le prefet de Nevers étant son ami lui signera immediatement l’arrêté d’expulsion. C’est ainsi que M. NIANG se trouve transferé au centre de rétention de Lyon loin de son lieu d’habitation parisienne et de ses proches. Pourquoi Lyon et pas Paris ? je ne saurais l’expliquer . Cela dit il est passé devant le juge ce matin et le juge à prolongé sa detention de quinze jours pour verifier la fiabilité de ses documents.

Trop c’est trop et c’en est assez car une fois de plus nous assistons à une chasse aux immigrés et aux noirs dignes d’une période indigne de l’histoire de l’humanité avec des policiers, prefets et juges usant de leur pouvoir pour institutionaliser le racisme et la haine du noir dans ce pays. J’attire votre attention sur la nécéssité d’une prise de responsabilité face à certains événements qui sont la gangraine d’un racisme qui tend à s’institutionaliser et qui prend leur source à la tête des plus hautes autorités de l’état car à l’approche des elections il faut qu’un ministère particulièrement brille par des rèsultats flamboyants pour l’ambition personnel d’un ministre.

Je demande à toutes les personnes sensibles à cette injustice d’apporter leur contribution pour que la résistance s’organise autour du cas NIANG pape Alé et que nous mettions à nu tous les réseaux d’expulsion clandestins orchestrés par des policiers, préfets et juges. J’attire votre attention sur une chose ces politiciens sont entrain d’instrumentaliser la haine et la peur mais une fois que les conséquences et les débordements sont là, ils sont bien planqués et bien protégés par des cordons de CRS et autres, et les seuls victimes resterons vous et vos enfants pendant ces même politiciens verront la merde qu’ils ont créé du haut de leur chaire. Encore une fois merci d’apporter votre soutien et votre contribution pour obtenir la libération immédiate de cet étudiant son retour à paris auprés de ses proches et la poursuite de ses études sans encombre.

Envoyé par Email par M. MBEGANE NDOUR




Mots clés : etudiant - police -