communique de presse gratuit

>
> Comprendre le mécanisme du surpoids et de l’obésité

Comprendre le mécanisme du surpoids et de l'obésité



Comprendre le mécanisme du (...)

Une étude scientifique a pu révéler que le système digestif, commandé par des neurones se vidait plus rapidement en cas d’obésité et de surpoids

L' et le surpoids répondent à des mécanismes précis, qui agissent sur le système nerveux. Une équipe germano-française a effectué des tests sur le mécanisme du système nerveux « entérique », partie du système nerveux autonome qui contrôle le système digestif.

Un mini cerveau aux commandes du système digestif

D'après les explications de Raphaël Moriez, neurobiologistes à l'INSERM, les personnes obèses auraient une vidange de l'estomac plus rapide que les autres personnes, ce qui expliquerait qu'elles aient faim plus souvent. Le mini-cerveau qui régule donc le système digestif aurait-il un rôle à jouer concernant la fréquence de cette vidange ? C'est ce qu'a essayé de comprendre le Dr Moriez et son équipe.

Pour saisir le fonctionnement de l'obésité sur ce « mini système dans le grand », des souris ont été soumises à un régime fort en graisses et en sucre, responsables de l' s’ils sont consommées en grande quantité.

D'après les tests réalisés sur ces souris, l'équipe scientifique s'est aperçue que l'obésité « reprogrammée » le mini-cerveau, d'où l'accélération de la vidange gastrique chez les souris obèses.

Les glucides accélèrent la vidange gastrique

Cependant, l'équipe du Dr Moriez s'est rendu compte que, chez les souris « normales », les neurones de ce mini-cerveau dépérissaient. Cette perte, considérée comme normale, ralentissait donc le fonctionnement de la vidange gastrique qui, de ce fait, ne provoquait plus de sensation de faim qu'à l'accoutumée.

Pour conclure, ce serait donc le surplus de glucides et de graisses qui accroit la croissance des neurones du mini-cerveau du système de digestion, accélérant son fonctionnement.