communique de presse gratuit

>
> Communiqué salon Bien-être

Communiqué salon Bien-être



Communiqué salon Bien-être
Se constituer une trousse de secours homéopathique, efficace, économique et sans effet secondaire pour éviter la prise d'antibiotiques alors que l'apparition de bactéries multi‐résistantes suscite les plus vives inquiétudes dans le milieu médical. Consulter régulièrement un ostéopathe pour prévenir ses petites faiblesses de terrain, des troubles du sommeil à l'anxiété plutôt que s'abonner aux somnifères et aux tranquillisants. Comprendre le lien entre toxiques chimiques et maladies du 21° siècle (Alzheimer, Parkinson, cancers) et modifier son alimentation en conséquence. Avoir recours à l'acupuncture, la pensée positive, la visualisation ou encore l'hypnose pour pallier la douleur, booster nos défenses immunitaires, chasser le stress… S'offrir un séjour en thalassothérapie, s'accorder des pauses massage et relaxation, des séances de stretching ou de yoga pour entretenir son capital forme, gagner en sérénité et mieux supporter la pression du quotidien… Face à une société anxiogène qui accorde peu de place à l'humain et le déresponsabilise, les médecines douces et thérapies du bien‐être réaffirment haut et fort leurs fondements : soigner la cause plutôt que le symptôme en prenant en compte l'unité corps et esprit, favoriser les comportements préventifs et solliciter la participation active du patient dans le processus de guérison. Mais pour parvenir à cet état complet de bien‐être physique, mental et social ‐ définition d'un bon état de santé selon l'OMS ‐ encore faut‐il écouter ce que le corps nous dit et se donner les moyens de stimuler nos ressources et potentiels intérieurs. Entrer en amitié avec soi‐même, c'est par là que tout commence.