communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Santé / Médecine
> Comment aborder l´obésité infantile chez les aborigènes ?

Comment aborder l´obésité infantile chez les aborigènes ?

23971

Le gouvernement australien se trouve face à un problème majeur, une épidémie d´obésité infantile galopante au sein de la population aborigène.

Comment venir à bout de l´obésité chez les aborigènes

Il est tout d´abord, important de savoir que la population aborigène vit en marge de la population blanche australienne. Près de deux siècles de persécutions, de crimes et de négation de la culture aborigène en ont fait une communauté aliénée et sans repère dans l´Australie contemporraine.

Certes, le gouvernement australien tend à aider cette communauté en leur donnant maison et argent, mais cela ne suffit pas pour venir à bout de profonds problèmes sociaux. D´où la difficulté à laquelle il est confronté dans le cadre de la cure de l´obésité infantile chez les aborigènes.

Pour mieux comprendre les causes de l’épidémie d’obésité qui sévit chez les enfants aborigènes, il est nécessaire de comprendre les facteurs sociaux et historiques uniques qui façonnent cette communauté.

Un article publié dans la revue Physiologie, Nutrition et Métabolisme souligne les premiers efforts de prévention de l’obésité infantile qui devrait commencer avec les parents : avant et pendant la grossesse ainsi qu´au cours de l’allaitement, un suivi lors des premiers stades de développement chez les enfants.

Se concentrer sur les facteurs de risque tels que le revenu et l’éducation

« Il faut se concentrer sur l’amélioration des facteurs de risque tels que le revenu et l’éducation », explique Noreen Willows, un des auteurs de l’étude. « En outre, il faudrait prendre conscience des pratiques culturelles, linguistiques et des valeurs telles que la fierté au sein des cultures aborigènes afin d’influencer aux mieux la santé et les comportements ».

Nombreux sont les environnements qui comportent un risque d´obésité infantile à différents moments de l´enfance : l’environnement in utero, qui influence de manière efficace le poids de naissance, les modèles de croissance et le risque de maladie, l’environnement familial dans lequel l’enfant est élevé, et les environnements plus vastes qui l´entourent tels que : la communauté, les facteurs culturels, sociétaux et la politique.

Il n’y a personne pour mettre fin à l’épidémie d’obésité qui touche les enfants aborigènes. Auprès de cette population, les stratégies de gestion du poids doivent se concentrer sur tous les facteurs environnementaux qui ont une quelconque influence sur l’enfant, de plus les membres de la communauté doivent avoir un rôle actif dans le but d´atteindre cet objectif.