communique de presse gratuit

>
> Ce que vous dites et comment vous le dites.

Ce que vous dites et comment vous le dites.



Ce que vous dites et comment

Gabrielle Adams, professeur adjoint à l’AFB et Benoît Monin de l’Université de Stanford, co-chercheurs dans des expériences mettant l’accent sur le pouvoir de la variation linguistique. La recherche a été dirigée par Christopher Bryan de l’Université de Californie à San Diego.

M. Adams a expliqué que les gens étaient moins susceptibles de tricher quand nous avons parlé du comportement « être un tricheur »plutôt que du fait de « tricher ». C’est parce que le terme « tricheur » colle à l’identité de la personne, et a des implications sur le genre de personne qu’ils seraient s’ils se mettaient à tricher. Cette recherche est passionnante car elle suggère que les managers, d’une manière très simple pourrait freiner les comportements contraires à l’éthique avec l'aide de subtils indices linguistiques qui mettent en évidence les conséquences que le comportement pourrait avoir sur l’identité d’une personne.

La recherche montre qu'avec un management training, les managers pourront promouvoir un comportement éthique dans le lieu de travail en variant la langage ou l’utilisation de mots lors de l’envoi des messages d’encouragement et de motivation pour les employés. Le monde des affaires peut être très affecté si les subtilités linguistiques peuvent être ajustés pour obtenir un meilleur résultat adapté pour les problèmes liés au comportement contraire à l’éthique dans le milieu de l'entreprise.

La recherché intitulée, “quand tricher fait de vous un tricheur : Impliquant l’auto-prévention d'un comportement contraire à l’éthique” utilise trois expériences différentes et deux modèles différents pour établir l’usage du mot tricherie ou tricheur, où l'une rapporte à l’identité d’une personne, et l’autre à l’acte de celui-ci. Les expériences réalisées composé de participants ayant l'occasion de réclamer de l’argent qui n’a pas été autorisé à les au détriment du chercheur. Certaines instructions ont été données aux participants, dans laquelle l’utilisation du terme tricherie leur rend automatiquement tricheur, c’est à dire associant leur identité avec le mot, tandis que certains seront pointe du doigt dans l’acte de tricherie sans être pour autant affecté dans leur identité.

À la suite de ces expériences, la recherche a montré que les participants qui n’ont pas été étiquetés comme « tricheur » réclament une plus grande somme d’argent par rapport à leur homologue assigné « tricheur », qui en fait, ne trichaient pas du tout. Cela souligne l’importance d’une communication efficace et comment l’information mal interprétée pourrait modifier le comportement des gens.

Avec des compétences essentielles en management training, les managers peuvent améliorer le comportement contraire à l’éthique au sein de leur entreprise. Diffusant de messages linguistiques appropriés, un manager peut se concentrer l'identité de son équipe plutôt que exposé un certain type de comportement qui mènerait à un mauvais résultat.

Pour plus d'informations, visitez http://www.london.edu/programmes/executiveeducation/finance.html



Voir en ligne www.london.edu/executive_education : www.london.edu/programmes/executiveeducation/finance.html