communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Culture
> Carine Geerts signe son troisième roman

Carine Geerts signe son troisième roman


Carine Geerts a toujours été un rat de bibliothèque, amoureuse de la lecture. Au fil des années, sa propre création littéraire devint de plus en plus pressante mais elle n’osait s’y risquer. Elle voulait s’y donner d’un coeur léger et trouver le calme nécessaire dans sa vie personnelle pour se vouer à fond à l’écriture. C’est son troisième roman qu’elle publie aujourd’hui : Tillia Tépé.

Quatrième de couverture :

"Zorah est perse, elle a quinze ans et n’a jamais connu son pays autrement qu’en guerre.

Assez grande pour être soumise aux codes religieux ordonnés par les chiites ; Zorah va subir les pressions familiales pour la forcer à se marier.

Battue par son mari Khushal Khattak ; c’est désespérée, qu’elle décide de s’enfuir du domicile conjugal pour rallier la cause de l’ordre des Hashashins du Qa’im et des adeptes du mouvement bahaïste.

C’est auprès du poète Omar Khayyâm, que Zorah va découvrir l’Amour mais aussi les Rubaïyates mystiques permettant d’accéder au fabuleux et inestimable trésor de Tillia Tépé que les hommes du Qa’im ont caché dans la forteresse d’Ifahan, avec les écrits sacrés de Baha’u’llah qui déstabiliseront les bases du chiisme par leurs idées libérales et révolutionnaires."

Un livre attachant par l’histoire de Zorah et d’Omar Khayyâm, mais aussi par le contexte historique : la montée du chiisme fondamentaliste dans la Perse du XVIème siècle alors que prônait un Islam orthodoxe avec les sunnites et les branches dissidentes de l’Islam : les baha’istes, les nicolaïtes, les ismaélites...

Le roman de Carine Geerts est à multiples facettes : historique et romanesque... Un « assemblage » (en référence au monde du « vin » dont Khayyâm était tellement épris) qu’elle a fort bien réussi.

Carine Geerts est publiée par un collectif d’auteurs « brumerge » qui pratique l’édition associative.




Mots clés : littérature -