communique de presse gratuit

>
> Caméra endoscopique professionnelle : l’histoire en marche

Caméra endoscopique professionnelle : l'histoire en marche



Tout d’abord comment en est-on arrivé à concevoir une caméra endoscopique professionnelle ? Il faut remonter assez loin pour voir l’apparition de l’endoscope médical. 1852 très précisément.

Un scientifique, Antonin Jean Desormeaux, met l’endoscope au point et commence ses premières investigations. Plus tard, en 1930, l’endoscope se dote d’un tuyau flexible qui lui permet d’aller plus loin dans ses investigations.

Cette évolution inspirera l’invention de l’endoscope à des fins industrielles.

Caméra endoscopique professionnelle : les applications d’aujourd’hui

En premier lieu, la caméra endoscopique professionnelle prend de nombreuses appellations. On l’appelle, caméra d’inspection, caméra de canalisation, caméra à pousser...

Il faut bien dire aussi que les nombreuses applications qu’elle sert lui ont conféré toutes ces dénominations.

Premièrement, la caméra endoscopique professionnelle trouve son utilité dans les bâtiments et travaux publics. On s’en sert pour explorer les canalisations, afin d’y déceler un bouchon ou une cassure. Mais l’idée d’accéder à des cavités dans lesquelles l'œil humain ne peut exercer ses talents fait son chemin.

Ainsi, la caméra endoscopique professionnelle fait son apparition dans la mécanique auto et avion. Dans le premier cas, elle intervient dans les explorations de moteurs, dans les turbines ou réacteurs dans le second cas. L’intérêt reste de ne pas avoir à démonter quoi que ce soit pour en examiner l’intérieur. Le gain de temps reste un atout important de la caméra endoscopique professionnelle.

Plus tard, le dispositif va servir sous une autre forme pour l’exploration des stations de pompage, des puits artésiens ou autres longues colonnes verticales. Pour se faire, la caméra endoscopique est équipée d’un câble qui peut atteindre plusieurs centaines de mètres dans certaines occasions. On parle alors de caméra endoscopique professionnelle d’inspection verticale.

Pour conclure, parlons aussi du secteur de la sécurité, où l’engin fait aussi des adeptes. L’exploration des faux-plafonds et des cloisons permet de vérifier la présence (ou l’absence) d’objets explosifs ou autres.

AGM-TEC reste le grand spécialiste de la caméra endoscopique professionnelle.

Vérifiez cela en vous rendant sur le site agm-tec.fr.

Ou en contactant le fabricant près de Toulouse.

AGM TEC
1 Chemin de Bel Air, 31840, Seilh
Tel : 05 61 42 90 63
Email : contact[a]agm-tec.com