communique de presse gratuit

Accueil du site
>
Finance
> Actualités de la crypto-monnaie

Actualités de la crypto-monnaie


Le prix du bitcoin a commencé la semaine à la baisse, tombant à 41 000 dollars avant de se redresser. Au cours de la semaine, son volume d’échange a augmenté en même temps que son prix, qui a ensuite atteint un sommet à 48 000 $.

crypto monnaies

L’Ethereum, 2e plus grande crypto-monnaie en termes de capitalisation boursière, a commencé la semaine à 3 000 $ et est passé sous cette barre au cours des premiers jours de la semaine dernière, avant de bondir à 3 400 $ lorsque le prix du bitcoin s’est envolé.

Notons bien que les cours des crypto-monnaies de la semaine dernière ont été fortement influencés par la répression des crypto-monnaies en Chine, où la People’s Bank of China (PBoC), la banque centrale du pays, a déclaré que tous les paiements en crypto-monnaies devenaient illégaux.

Cette mesure a provoqué un premier effondrement du marché dont la plupart des crypto-monnaies se sont étonnamment bien remises. Les bourses de crypto-monnaies populaires, ont cessé de servir leurs clients en Chine continentale en raison de la répression.

Cette mesure a également entraîné la fermeture de grands pools miniers d’Ethereum comme SparkPool et BeePool.

Les deux pools miniers étaient responsables de plus d’un quart de l’Ethereum extrait. La répression a également touché le minage du bitcoin, le fabricant de matériel de minage de crypto-monnaies Bitmain, basé à Pékin, prévoit de suspendre la vente de ses machines aux mineurs de Chine continentale.

Comment acheter et vendre de la crypto monnaie ?

Les acteurs cryptos se préparent à quitter la Chine

Bitmain serait également en train de déplacer la majorité de sa production hors du sud de la Chine et dans d’autres pays pour se conformer aux derniers mandats de la PBoC. Bitmain a été l’une des premières entreprises à proposer des circuits intégrés spécifiques à une application (ASIC) pour miner des crypto-monnaies.

C’est notamment le cas du hashrate, la puissance de calcul totale utilisée pour miner et sécuriser le réseau, qui n’a cessé d’augmenter au cours des derniers mois depuis qu’il a atteint son plus bas niveau en juillet. En avril, lorsque le BTC s’échangeait au-dessus de 60 000 dollars, son hashrate était supérieur à 160,9 EH/s.

Le Salvador adopte largement la crypto-monnaie

Le président du Salvador Nayib Bukele a affirmé que trois millions de ses concitoyens utilisaient le portefeuille de crypto-monnaie Chivo, soutenu par le gouvernement. Selon le président, ce Wallet compte plus d’utilisateurs que n’importe quelle banque au Salvador.

La population du Salvador est proche de 6,4 millions de personnes, ce qui signifierait que près de la moitié de la population du pays utilise désormais activement un portefeuille de crypto-monnaies.

Les investisseurs institutionnels européens adoptent le DeFi

Selon un rapport de Chainalysis, l’Europe est devenue la plus grande économie de crypto-monnaies au monde grâce au DeFi [1].

Le rapport indique que l’Europe a reçu plus de 1 000 milliards de dollars en crypto-monnaies au cours des 12 derniers mois, soit 25 % de l’activité mondiale. Le rapport ajoute que les grands acteurs institutionnels traditionnels ont prêté attention à DeFi. Il ajoute que le volume d’échange a augmenté de manière significative, les investissements institutionnels étant à l’origine de "l’essentiel de la croissance".

Malgré l’engouement des institutions, le DeFi montre encore à quel point il s’agit d’un espace naissant. Le protocole décentralisé Compound, qui agit comme un marché monétaire, a surpayé des millions dans son jeton natif COMP tout en récompensant les utilisateurs de son programme de minage de liquidités.

Alors que le programme offre des taux d’intérêt annuel à un chiffre, une mise à jour qui a mal tourné a conduit à la distribution de millions de jetons à des utilisateurs ayant souvent de petits dépôts. Le bug a été corrigé, mais la gouvernance de Compound dispose d’un mécanisme de verrouillage temporel qui le maintient en place pendant quelques jours.

Visa propose un "canal de paiement universel" pour les monnaies stables

Le géant des cartes de crédit Visa a présenté ce qu’il appelle un "canal de paiement universel" qui faciliterait les transactions entre les stablecoins et les monnaies numériques des banques centrales (CBDC), dans le but de créer une monnaie numérique équivalente au système de paiement international existant.

Pour que le plan fonctionne, Visa devra travailler avec les entreprises et les gouvernements pour créer des portefeuilles numériques compatibles avec le canal de paiement. Sa tâche est peut-être devenue plus facile après que le président de la Réserve fédérale américaine, Jerome Powell, a déclaré qu’il n’avait pas l’intention d’interdire les crypto-monnaies, même s’il a noté que les monnaies stables avaient besoin d’une plus grande surveillance réglementaire.

Notes

[1] DeFi est l’abréviation de "decentralized finance", un terme générique pour les applications Ethereum et blockchain visant à perturber les intermédiaires financiers. La réglementation de la finance décentralisée (DeFi) et des émissions de jetons décentralisés.





Mots clés : Crypto-monnaies -