communique de presse gratuit

>
> A bas les jeteurs de mégots !

A bas les jeteurs de mégots !



A bas les jeteurs de mégots !

Alors que la France a déjà interdit de jeter les mégots de cigarette n´importe où, certains pays songent actuellement à verbaliser cet acte.

Comment éradiquer la mauvaise habitude de jeter les cigarettes ?

En Italie ce manque « d´inattention » peut être très coûteux : 120€ à Florence (avec l’obligation de nettoyer les trottoirs), 300 euros à Parme, et 500 à Trent.

Plus de la moitié des maires d’Italie, ont lancé une sorte croisade contre un véritable fléau environnemental qui provoque chaque année l´apparition d’environ 72 000 000 000 mégots. Il s´agit au total de 21.600 tonnes de déchets qui finissent systématiquement par terre, dans la mer ou sur les plages.

Une mauvaise habitude qui comporte non seulement des coûts environnementaux très élevés, mais qui représente aussi des coûts important pour les municipalités, contraintes de poursuivre les travaux pour déblayer les routes, les parterres de fleurs, les allées et des fontaines et ainsi de suite et ainsi de suite.

Verbaliser les fumeurs négligents

Il coûte également plus cher d´entretenir le réseau routier a déclaré Scarlett Zadro, la conseillère pour l’environnement de Ferrara, la dernière ville à avoir introduit une pénalité pour ceux qui jettent les mégots de dans la rue - parce que le nettoyage des pavés rend la chaussée plus fragile.

Mais la véritable urgence est l´environnement, parce que les filtres de cigarette prennent au moins 5 ans avant de se décomposer complètement et au moins 40% des déchets récupérés chaque année dans la Méditerranée sont constitués de mégots de cigarettes.

D’où la décision de verbaliser les fumeurs négligents, mais aussi, comme c´est arrivé à Lecce, les propriétaires de bars et de restaurants qui ne placent des cendriers devant leurs locaux.

Une décision qui imite celle déjà prises dans d’autres villes européennes comme à Paris, Barcelone ou Rotterdam, où les automobilistes pris par la police en train de jeter leur mégot par la fenêtre sont effectivement pénalisés. Espérons que, avec la rumeur des amendes, les italiens apprendront vite la leçon.