communique de presse gratuit

>
> 7 conseils pour réussir un projet intergénérationnel

7 conseils pour réussir un projet intergénérationnel



7 conseils pour réussir un (...)

Il est recommandé que l'animateur procède par étapes et voici 7 préconisations incontournables :

1 – L'animateur devra s'assurer que la vie sociale, en interne au sein de sa structure fonctionne déjà bien.

2 – Pour faire se rencontrer les générations, l'animateur pourra proposer un spectacle adapté à son public âgé mais aussi aux enfants sans pour autant rechercher, ou forcer, un échange entre les deux publics. La confiance doit venir naturellement et peut prendre du temps.

3 - Après avoir franchi ces deux premières étapes, l'animateur pourra construire un vrai projet intergénérationnel car le charme de la rencontre des âges ne suffit pas pour monter, organiser, animer et réussir un projet intergénérationnel. Il s'agit d'une démarche complexe car il faut rassembler deux publics avec des attentes différentes et des objectifs différents. Pour que les personnes âgées passent un agréable moment avec les enfants, il faudra que l'animateur fasse appel à un support qui plaise aux deux publics.

4 – L'animateur devra trouver des points de croisement entre les centres d’intérêt des anciens et ceux des enfants. Pour aboutir à un succès il est nécessaire d’impliquer les parents dans cette démarche en leur exposant tous ses aspects (le public, le projet, les apports pour tous, l’encadrement et l’attention qui seront portés). L’expérience a mis en évidence que les freins sont plus importants chez les parents que chez les enfants.

5 – L'animateur de la maison de retraite devra monter le projet avec l'animateur ou l'éducateur qui accompagne les enfants car il est important de définir des objectifs communs.

6 – Ils devront ensuite se mettre d’accord sur une thématique (ex : l’école, le conte, la fête, les métiers, les jeux, ...) qui se déclinera selon plusieurs possibilités d’expression, et non sur une seule modalité d’expression. Par exemple, sur un thème comme l’école ou le conte, les enfants et les personnes âgées pourront faire des dessins, chanter, raconter des histoires, se déguiser, participer à des goûters d’école ou fabriquer des bonbons de sorcières.

7 – Les animateurs devront éviter que les deux publics soient dans le même rôle. L’échange fonctionnera avec plus de facilité si chacun est dans son rôle, dans une complémentarité l’un vis à vis de l’autre sur la thématique choisie, l’adulte expérimenté guidant (même avec aide) et l’enfant découvrant l'activité avec des réactions très spontanées.

Une séance de jeu libre est très recommandée pour faire rencontrer des enfants et des personnes âgées. proposent des jeux adaptés pour les personnes âgées. Ils ont été choisis avec l'aide et l'expérience de professionnels de la gérontologie. L'animateur pourra s'aider des fiches conseils et de l'organisation des boutiques pour construire sa propre ludothèque adaptée.